Les trois Métamorphoses

grâce à une « Nouvelle Donne » de la pensée ?

propos pour un débat préparatoire à la conférence internationale sur le Climat à Paris en 2015

 par François Plassard

Sommaire

 I- Économie de l’offre et/ou économie de la demande ? 

Les solutions sont dans ce que nous ne savons pas voir pour le moment

II- L’esprit de Roosevelt appliqué au territoires de l’Aude

III- La triple métamorphose

de la création de la monnaie , du travail avec le revenu de base inconditionnel et des territoires avec l’économie circulaire.

 I-Économie de l’offre et/ou économie de la demande ? 

 Les solutions sont dans ce que nous ne savons pas voir pour le moment

 L’équation «  compétitivité, croissance,  emploi » »  est devenu le cadre incontournable de tous les débats des partis politiques sur le « vivre ensemble » et sur la manière de faire société. Lire la suite…

Par Francetv info avec AFP- Mis à jour le  

Le logo du géant de la vente en ligne Amazon, fondé en 1995 par Jeff Bezos.La loi se met à la page. Les vendeurs de livres sur internet, comme Amazon, ne pourront plus offrir à leurs clients français à la fois un rabais de 5% sur le prix unique et la gratuité des frais de port, une possibilité jugée déloyale par les libraires. Le Parlement a définitivement adopté jeudi 26 juin, après un ultime vote à l’unanimité du Sénat, le texte sur le prix des livres sur internet, dit « anti-Amazon« .  Lire la suite…

Le projet TERA

Financez la logistique de notre tour de France en Vélo (3 600 km) pour co-construire la constitution d’un Ecovillage pour le XXIe siècle.
Un projet porté par frederic.bosque

ECOSITECher-e-s Ami-e-s,

Nous avons le pouvoir de faire, car nous avons le pouvoir de créer.

Rien n’a jamais arrêté le chemin de l’émancipation humaine quand ceux qui l’ont initié l’ont initié dans le respect de nos biens communs et de nos libertés individuelles.

Un éco village pour le XXIe siècle; Voilà notre rêve. Aujourd’hui, grâce à vous, il va devenir une réalité. D’ailleurs il a déjà un nom : Tera !

Nous allons y :

1 – Redessiner la démocratie par une volonté générale.
2 – Faire du bien-être de chacun un nouveau vivre ensemble.
3 – Produire localement ce qui est nécessaire à nos vies.
4 – Habiter en harmonie avec la nature un présent durable.
5 – Mutualiser et optimiser l’usage de nos ressources.
6 – Redonner à chacun le choix de son activité & donc de sa vie. Lire la suite…

Rendez-nous la monnaie ! Pétition

Publié par le 24 juin 2014

Dette publique, une affaire rentable (La) : 2de éditionUne pétition en rapport avec plusieurs livres de nos auteurs, dont « LA DETTE PUBLIQUE: UNE AFFAIRE RENTABLE » d’André-Jacques Holbecq et Philippe Derudder.

Pourquoi c’est important

Rendez-nous la monnaie !Depuis maintenant trop longtemps les banques commerciales privées ont obtenu le transfert d’un pouvoir régalien autrefois détenu par la puissance publique: celui de créer par une simple ligne d’écriture informatique toute la monnaie scripturale, monnaie chargée d’intérêts, que les ménages, les entreprises et même les administrations sont dans l’obligation d’utiliser lors de tous les échanges commerciaux.

Négligeant leur rôle premier qui est de financer l’économie (une carence qui explique en partie la gravité de la crise et du chômage), elles spéculent en risquant d’entrainer les déposants dans leur chute. On compte plus de 20 crises financières depuis 1980 dont la dernière de 2007 laisse encore de nombreuses traces ; la prochaine emportera peut être toutes vos économies car la garantie des dépôts ne peut s’appliquer en cas de crise systémique !

Nos voisins Suisses lancent aujourd’hui 7 juin 2014 une « initiative pour la monnaie pleine » dans le but d’obtenir une votation sur ce sujet. Si la votation remportait la majorité, la Banque Centrale (Banque Nationale Suisse) garantirait à 100 % les dépôts à vue et serait seule autorisée à créer toute nouvelle monnaie, sans intérêts.

Hélas, nous en France, ne disposons pas du Référendum d’Initiative Citoyenne (1) qui permettrait d’amener un tel sujet au débat démocratique ; il nous reste cette pétition que nous vous demandons de signer et de faire circuler. Elle se résume en ces mots :
«Donner à la Banque de France le droit exclusif d’émettre toute la monnaie nouvelle au bénéfice de la collectivité, et de garantir les comptes de dépôts»

Cette pétition sera transmise – au moment de la votation Suisse – au Président de la République, au premier Ministre et au Ministre des finances de la France, aux Présidents des groupes parlementaires de l’Assemblée nationale et du Sénat et à tous les chefs des partis politiques, Pour plus d’efficacité, s’il vous plait, diffusez-là sur vos réseaux.

C’est volontairement que cette pétition est courte et par là même peu détaillée. Vous trouverez plus de précisions sur https://100monnaie.wordpress.com/, où nous pouvons également répondre à vos questions.

————————–

(1) Le référendum d’initiative citoyenne est l’unique revendication de l’association « Article 3 », que vous pouvez soutenir en vous rendant sur son site : http://www.article3.fr/

__________________
Ajout explicatif le 16 juin 2014:

Objectifs
1. La Banque Centrale créera désormais seule la monnaie scripturale électronique (monnaie pleine).
2. Les banques ne pourront plus elles-mêmes créer de la monnaie scripturale, mais prêter seulement de la monnaie déjà existante sous forme d’épargne qui leur serait confiée.
3. Les dépôts à vue sont transformés en monnaie pleine et passent en hors bilan des banques commerciales
4. La Banque Centrale mettra en circulation chaque année la nouvelle monnaie pleine (sans dette) au Trésor Public, aux Départements ou Régions, ou aux citoyennes et citoyens.

Les Dialogues en humanité, ça approche ! Venez y participer !

Des rencontres internationales, altermondialistes, en plein air:  au Parc de la Tête d’Or à LYON !

Un rendez-vous majeur de la réflexion et de l’action pour un autre monde ! J’y vais chaque année avec le même bonheur et je vous incite vivement à en faire autant !

Nos livres y seront, de même que plusieurs auteurs (sur les monnaies complémentaires) et j’animerai aussi un atelier. Programme complet ici.

Egalement: dédicace par l’auteur Elsa Dréau-Rivière du livre Itinéraires de Créatifs Culturels  et exposition de ses photographies ! YM.

Pour réussir le 21ème siècle… construisons les alternatives à la peur, à la violence et à la guerre !

Explorons comment des nations entières passent de la paix à la guerre. Et surtout comment elles passent de la guerre à la paix. Comment se construit l’esprit de résistance et se révèlent les potentialités créatrices ?

Nous regarderons les guerres du siècle passé où la modernité, aux prises avec ses contradictions, céda le pas à la barbarie. Nous regarderons les sources ouvertes  et celles, souterraines, de grands conflits actuels : avidité entretenue afin de n’être jamais assouvissable, viols de la terre et luttes pour ses ressources, mépris des populations, déplacées ou manipulées…
A côté de ces analyses, nous placerons celle des démarches de réconciliation. Comment la bienveillance entre personnes déjoue-t-elle le déni du droit d’autrui à exister ? Comment, ce faisant, recrée-t-elle tous les jours la dignité de la personne humaine ? Elle rend créative les personnes, des groupes, des sociétés entières. Elle passe par le long chemin des deuils, de la clairvoyance sur nos abîmes, de la prise au sérieux de l’aspiration à la liberté.
Au niveau personnel comme au niveau interpersonnel et mondial, elle aboutit  au travail de fraternité, à la convivialité, à la politique de l’amitié. C’est cette créativité-là que nous mettrons en lumière trois jours durant.

Trois Parcours à suivre sur trois jours : Lire la suite…

Danièle FAVARI vient d’effectuer une tournée de conférences dans les Hautes-Alpes: 3 conférences et des rdv de presse.
A Gap une 15aine de personnes, mais déjà très affutées et après plusieurs autres réunions publiques.
    A Eourres une 12aine, avec projection de la présentation visuelle de D.Favari: un public studieux.
    Et 90 personnes à Eyguians, avec de nombreux échanges; le public s’est montré motivé au point de vouloir créer une antenne locale de STOP TAFTA. J’ai des photos, mais impossible de les récupérer à l’heure actuelle. J’ai rédigé un compte-rendu ci-joint. Marc: cet article peut convenir pour ma contribution au Canard des alpages, sauf si Attac a prévu d’écrire déjà sur le même sujet.D FAVARI photo juin 2014

    La couverture de presse a été bonne

  1. interview à Alpes 1 : http://alpesdusud.alpes1.com/radio/podcasts?dossier=tete-a-tete deux journalistes qui avaient bien étudié le livre !
  2. deux articles dans le Dauphiné Libéré, l’un pour annoncer la conférence, et l’autre pour en rendre compte (ci-joint) Lire la suite…

Un article d’ YVES FAUCOUP le  22 mai 2014 sur Mediapart.

 Les dangers du Grand Marché Transatlantique USA-Europe, malgré la semi-clandestinité des négociations, commencent à apparaître au grand jour, et l’Assemblée nationale, ce jeudi 22 mai, sans s’opposer à la négociation, a réclamé plus de transparence. On a évoqué le commerce, l’industrie, l’agriculture, et les méthodes judiciaires que les États-Unis prévoient d’imposer aux gouvernements européens pour obtenir qu’ils reculent sur leurs réglementations sociales et environnementales. On l’a moins dit mais non seulement le secteur de la protection sociale pourrait être impacté, mais aussi tout le secteur social non lucratif.

Ce Grand Marché Transatlantique (GMT), appelé aussi TAFTA, TTIP ou PTCI, est un grand projet du monde dit libéral, depuis la chute du mur de Berlin. Plus concrètement, les négociations ont débuté en juillet 2013 (ironie de l’histoire : c’était au moment où l’Europe apprenait que les USA, avec la NSA, avait espionné l’Europe, les Etats et les citoyens). Depuis, elles ont connu plusieurs « rounds » : le cinquième a repris le 19 mai à Arlington (Washington). Une instance restreinte de l’Union européenne a approuvé un mandat de négociation le 14 juin 2013 (y siégeait Nicole Bricq, alors ministre française du commerce extérieur). Ce mandat est écrit en anglais et sa diffusion est interdite, sous prétexte de ne pas révéler d’emblée au partenaire américain la teneur de ce qui pourrait lui être accordé (plus prosaïquement, il s’agit de dissimuler aux populations un projet particulièrement dangereux). En réalité, il circule copieusement sur le Net. Des experts l’ont commenté, dont Danièle Favari, juriste, qui a publié Europe/Etats-Unis, les enjeux de l’accord de libre-échange, les coulisses du TAFTA (1).

Raoul Marc Jennar, spécialiste des relations internationales, auteur de plusieurs ouvrages sur l’Europe, a édité, quant à lui, une brochure très éclairante (2) qu’il présente dans des conférences nombreuses qu’il prononce dans tous les coins de l’Hexagone. Lire la suite…

Échanges, débats, réunions d’information sur le TAFTA dans les Hautes Alpes.

Un Traité de libre-échange transatlantique est en négociation depuis juillet 2013 entre les États-Unis et l’Europe : le saviez-vous ? C’est le TAFTA, ou PTCI.

Des négociations secrètes commencent à être révélées aux citoyens. On y découvre que ce traité de libre-échange va avoir des conséquences considérables et néfastes sur nos vies. Les citoyens et leurs élus ne sont pas consultés, alors que les multinationales sont très largement parties prenantes…

Nous avons décidé d’organiser des réunions d’information et de réflexion dans tout le département des Hautes-Alpes.

Certaines ont déjà eu lieu, et :

Europe – États-Unis : les enjeux de l’accord de libre-échangeDébut juin, Danièle FAVARI, juriste de l’environnement, auteur du livre :

Europe / États-Unis : les enjeux de l’accord de libre-échange (Ed. Yves Michel, avril 2014) viendra animer 3 soirées :

  • mardi 3 juin à Gap

à 20h, Salle DUMART, Av. Cdt Dumont

  • mercredi 4 juin à Éourres

à 21h (vallée de la Méouge)

  • et le jeudi 5 juin à Eyguians

à 18h30, salle des fêtes.

 Venez découvrir les enjeux de ce traité et comment nous positionner !

Si vous n’en avez pas entendu parler ou très peu, si vous désirez en savoir plus, nous vous invitons chaleureusement à venir à ces rencontres !

 Attac05 – Les éditions Yves MICHEL – Le collectif « soupe et bobines » du Büech

 

www.yvesmichel.org

Les Monnaies locales complémentaires : pourquoi, comment ?Philippe Derudder, l’un de nos auteurs sur l’économie alternative, et notamment sur les monnaies complémentaires, vit au Québec et vient à certains moments en France pour donner conférences et ateliers: cherchez à le rencontrer, il a mûri sa réflexion au cours de ces 15 dernières années et vous donnera une toute nouvelle et créative perception de l’abondance !

Il donne encore deux conférences ces jours-ci à Fougères et Rennes: ne le manquez pas !

Un billet d’humeur de la part de Philippe DERUDDER:

Europe – États-Unis : les enjeux de l’accord de libre-échange Au delà de la dette publique, nous assistons actuellement a une nouvelle trahison de nos élites (qualificatif non mérité) avec le TTIP (traité transatlantique). Après, donc, avoir accepté et voté la privatisation de la monnaie, elles s’appliquent maintenant a placer l’intérêt des grandes entreprises au dessus des lois des nations; ceci bien évidemment dans la plus grande opacité et le plus grand secret, loin de l’attention du citoyen qui se retrouvera une fois encore mis au pied du mur, ne sachant pas ce qui lui arrive… demandant a son gouvernement de réguler, chose qu’il se sera interdit de faire par la signature de ce traité. A noter que ni nos dirigeants, nos les députés ne sont tenus au courant des négociations. Ils prendront connaissance des choses, une fois le traité signé entre la commission et les USA. Hallucinant! (et ils se déclarent dores et déjà favorables a ce traité) Autant il est intéressant de voir les processus qui dans les divers pays ont conduit a la privatisation du pouvoir de création monétaire, autant on voit ce même processus a l’œuvre actuellement. Et ce n’est pas neutre car la monnaie en soi n’intéresse les possédants que dans la mesure ou elle donne du pouvoir. Ce qui se déroule avec le TTIp est l’étape suivante, celle de la prise de pouvoir, une œuvre de démolition de ce qui reste encore de cosmétique démocratique, une mise en tutelle des peuples destinés a subir la loi du big business.

Désolé pour cette note de pessimisme qui ne m’est pas coutumière, mais pour le court terme je crains le pire.

Amicalement, Philippe DERUDDER, auteur de plusieurs livres chez Yves MICHEL.

Les Monnaies locales complémentaires : pourquoi, comment ?

 

 

AgoraVox le média citoyen

Contre la dictature de la finance : la bombe atomique suisse !

De la part d’un ami de nos éditions:

Avant-hier, en parcourant ce « cerveau collectif » qu’est Facebook, je suis tombé sur la publication d’un de mes amis et par la même occasion, je suis tombé des nues. Les médias « main stream », si prompts à sortir l’artillerie lourde contre les votations des Suisses sur les minarets ou l’immigration massive, se sont bien gardés de nous informer de cette initiative en cours, qui a recueilli à ce jour près de 50 000 signatures mais il lui en faudra le double pour déboucher sur un référendum. C’est de la bombe. J’en ai rêvé, et les Suisses sont peut-être en train de le faire. Il faut absolument qu’ils aboutissent. Non seulement pour eux mais pour nous tous. C’est pourquoi nous devons les soutenir. J’invite tous ceux d’entre nous qui ont des amis et connaissances au pays des Helvètes de les contacter et de faire la promotion de cette initiative citoyenne. Si l’insurrection des fils (et des filles) de Guillaume Tell contre les Banksters (et les banques suisses sont puissantes !) est couronnée de succès, alors tout espoir sera permis pour nous-mêmes et les générations futures. Lire la suite…

Visages des monnaies sociales et complémentaires

Pourquoi l’exposition Les Nouveaux Riches ?

« La monnaie est pour nous comme l’eau pour les poissons…

..Une évidence, un acquis. Mais de la même manière que la qualité de l’eau est cruciale pour la qualité de vie des poissons, la qualité de la monnaie que nous utilisons détermine, en grande partie, la qualité de nos vies. » Idée développée par Thomas Greco dans “Money understanding and creating alternatives to legal tender”

Le fric, le flouze, le pèze, le pognon, l’artiche, le blé,la thune, l’oseille, les radis, les ronds, les pépettes! Quelle belle diversité ces mots d’argot pour qualifier l’argent ou la monnaie face à la pénurie d’euros qui nous est annoncée dans des programmes d’austérité depuis 2012, car il faudrait sauver « l’économie mondiale (qui) est dans un état critique…. (et qui a) mis un pied hors de son lit d’hôpital pour effectuer une gigue irlandaise (…) davantage liée aux effets de la morphine financière et des stéroïdes qui ont été injectés dans un corps amaigri plus qu’à un soin miraculeux», comme la déclaré Albert Edwards, stratège dans une grande banque internationale (*) !!!

Mais connaissez-vous la Roue, l’Abeille, le Sol-violette, le Palmas, la Mesure, l’Occitan, la Luciole, le Bouchon, la Sardine, le Grain de sel, la future Nostra qui sont toutes des monnaies dites « complémentaires et sociales » destinées à remettre de l’abondance, redynamiser l’économie locale et multiplier les échanges basés sur des biens et services réels et non des parieurs-traders, et recréer ainsi du lien et de la richesse ‘’autrement’’ sur nos territoires ? Lire la suite…