Hannes LAMMLER

"Si les gens comprenaient réellement le processus de la création monétaire, le système ne tiendrait pas plus de 24 heures…" Henri Ford.

La monnaie est au cœur de nos vies un bien étrange objet. Elle ne se mange pas et pourtant des gens meurent de faim de ne pas en avoir quand autour d‘eux la nourriture est à foison.

Par ce recueil de petits textes, contes simples et didactiques, nous avons voulu vous donner quelques éléments pour mieux comprendre comment la monnaie est créée, circule et s‘entasse chez les uns et manque si cruellement à d‘autres.

Ce recueil devrait constituer le livre chevet de tout un chacun désireux de se réapproprier la mesure de ce qu‘il échange, un outil d‘émancipation face à la totipotence des banquiers de ce monde, un appel à changer les termes de la relation entre l‘homme et les soi-disant réalités économiques.

Nombreuses sont les voix qui depuis des années avertissent que la machine capitaliste de croissance exponentielle n’a pas d’avenir. Que la communauté financière ne pourra pas indéfiniment jouer au casino. Que le laissez faire, l‘autorégulation corporatiste, l’incessante création de nouveaux jouets spéculatifs, la permanente sous évaluation du risque auront des conséquences désastreuses sur l’environnement et pour l’ensemble de l’humanité.

Mais en écartant du débat public la remise en cause des règles suicidaires qui s‘imposent aujourd‘hui partout, on suscite une impression d‘impuissance et d‘acceptation d‘un état de fait inacceptable.

« Nous sommes passées sous la dépendance du capital économique dont les plus gros détenteurs (monopoles industriels, banques, multinationales, grands investisseurs) sont désormais en situation de faire la loi au reste du monde, directement ou par gouvernements interposés, parce qu’ils possèdent ce qui est devenu, aux yeux de toutes les populations, une valeur fondamentale de l’existence humaine, une valeur qui mesure toutes les autres : l’argent » Alain Accardo

Ce devrait être le droit du peuple souverain d’imposer les règles de ce contrat d’échange qu’est la monnaie.

Mais depuis le XVIIe siècle, après l’invention des banques centrales par les banquiers privés de l’époque, ces milieux ont affiné les règles qui dominent notre vie quotidienne. Bernard LIETAER affirme : « La monnaie peut être des coquillages, des pierres, des pièces de métal ou du papier cacheté. Comme le sexe et la mort, la monnaie est devenue un tabou. Pourtant elle doit être démystifiée pour que nous puissions agir et récupérer notre droit à la changer, pour qu’elle développe le type de société que nous souhaitons. L’argent est un „accord d’utiliser quelque chose en tant que moyen d’échange“, et n’est donc pas neutre en termes de valeurs. »

Nous nous adressons à toutes et tous, aux artisans, aux commerçants, aux professions libérales, aux entrepreneurs, aux instituteurs, aux ouvriers, aux employés, aux agriculteurs, aux retraités, aux acteurs culturels, bref à chacun et chacune qui souhaite à participer à cette réflexion en vue de réfléchir des possibilités de la mise en place d‘un moyen d‘échange plus solidaire, efficace, adapté aux besoins de notre quotidien, de notre région et qui résiste aux regards critiques de nos descendants....

www.journarles.org

Collection : Société civile

ISBN : 978 2 913492 64 6

Format : 10.5 x 14.5

Nb de pages : 40

Price: 1.00 €

Ce produit est épuisé.

People who bought this item also bought


LoadingMise à jour...