24 & 25 SEPTEMBRE 20 FÊTES POUR CÉLÉBRER LES PLANTES MÉDICINALES

Les cueilleurs et producteurs de plantes médicinales célèbrent les 40 ans du syndicat SIMPLES

LES SIMPLES FÊTENT LEURS 40 ANS ! 1982-2022
PRESERVER, RESISTER, TRANSMETTRE

 « Depuis 40 ans des femmes et des hommes ont consacré leur vie à préserver des savoirs et des savoir-faire traditionnels liés aux plantes médicinales, à résister à l’industrialisation et à la robotisation du monde, à transmettre leurs connaissances et leurs convictions.

Aujourd’hui les plantes connaissent un engouement populaire en expansion constante, mais ont-elles encore une place et un avenir au moment de l’avènement du tout-virtuel, du tout-sécuritaire et de l’effondrement de la biodiversité ? »

A l’aube des années 1980, les paysans et leurs savoirs sont alors à l’agonie en France dans une quasi indifférence de la société. Les savoirs et les usages des plantes sauvages sont méprisés, relégués aux oubliettes de l’histoire, sauf par quelques pionnier.e.s qui leur portent un autre regard et essaient de sauvegarder et de « vivre » cet héritage culturel en train de disparaitre.

Ils s’installent dans des zones de montagnes, alors en voie de désertification (Cévennes, Haute-Provence, Haute-Loire, Vosges, Ariège, etc.) pour cueillir et cultiver des plantes aromatiques et médicinales et fondent en 1982 en Cévennes le syndicat SIMPLES. Ils sont attachés à la défense de l’environnement, à la liberté et à l’autonomie.

Ils seront par exemple parmi les premiers et très rares lanceurs d’alerte à la pollution radioactive au moment de la catastrophe de Tchernobyl, contre l’omerta de l’Etat et des instances agricoles. Au cours de la décennie un mouvement populaire plus large pour l’intérêt des plantes renaît peu à peu. La consommation nationale augmente et commence à intéresser des grandes entreprises non pharmaceutiques (Yves Rocher, Mességué, etc.) bien que l’Etat légifère à l’envers de ce courant en déremboursant les plantes en 1990 (Loi Evin).

Malgré les prémices de la reconnaissance du public dans les années 1990, le syndicat doit de plus en plus entrer en lutte contre les « agressions » des pouvoirs publics et contre le développement exponentiel de l’agrochimie et les pollutions

En 1992, l’Etat prend le contrôle de la bio avec la norme AB et signe la fin de la reconnaissance officielle des cahiers des charges “privés” (Simples, Nature & Progrès, Demeter)

La même année, la DGCCRF intente un procès procès à un producteur du département de la Loire, Michel Cartal au nom de la Loi Montagne. On lui reproche de faire référence à la montagne sur ses tisanes alors qu’il n’a pas payé et suivi la procédure de certification alors qu’il habite et travaille à plus de 1200 m d’altitude !!!

En 1998 c’est la lutte contre le projet de barrage de Chambonchard sur le Cher dans une vallée qui n’abrite pas moins de 19 espèces végétales protégées ! un formidable territoire de plantes médicinales sauvages à défendre.

Le procès de la coopérative Biotope des Montagnes a lieu en 2002. Quinze productrices et producteurs du syndicat Simples sont co-inculpés et condamnés en première instance pour avoir simplement vendu des sachets de tisane de prêle des champs dans une boutique bio du Calavados ! C’est la relaxe et la victoire en appel à Nimes en 2005

En 2006 nous fêtons la victoire avec la 1ere fête des Simples à Nant en Aveyron pour interpeller le grand public sur les réalités de notre métier. A la suite, 10 éditions successives vont se succéder dans un tour de France des régions elles rassemblent de 5000 a 8000 personnes en octobre de chaque année

En 2008 le ministère de la santé décide de la modification du Code de la santé publique et de la révision de la pharmacopée, nous sommes invités pour la première et l’unique fois à ce jour au Ministère de la santé. 148 plantes seront libérées par décret en 2008.

C’est aussi l’époque où le syndicat s’ouvre aux demandes de producteurs des plaines qui aboutiront à la création des massifs de Bretagne et de Bourgogne

Depuis les années 2000 le syndicat fait face à une escalade des menaces administratives et environnementales qui sont la conséquence des dérives d’une société sécuritaire et d’une politique néolibérale hostile à la protection de l’environnement, l’engagement politique des simples devient une question vitale, il est inévitable.

L’Etat diligente la DGCCRF pour interdire à Simples l’usage des préfixes « bio » « éco » sur tous les supports de communication.

La même DGCCRF lance une enquête nationale sur les alcaloides pyrolizidiniques, c’est le harro sur des plantes traditionnelles comme la consoude ou la bourrache.

En 2014, un décret limite drastiquement l’usage médicinal des plantes pour le soin aux animaux

En 2015 les simples se rapprochent du sénateur Joel LABBE (auteur de la loi labbé qui a interdit l’usage des pesticides dans les lieux publics) pour lui proposer de travailler sur la reconnaissance des métiers de l’herboristerie et notamment celui de paysan.ne-herboriste

En 2018 nous participons activement au travail parlementaire de la mission Labbé

Tout au long de la dernière décennie se multiplient des luttes environnementales, sociales contre des grands projets inutiles comme la centrale à gaz de Landivisiau), la cellule Demeter les mégas-bassines, etc.

En 2022 le projet du syndicat est de “faire mentir” Pierre Lieutaghi qui écrivait en 2006  « Il semble que le temps s’annonce où les connaissances populaires en matière d’usage de la flore seront globalement déclarées hors-la-loi; elles ont déjà pour première et scandaleuse particularité de ne pas générer de profits repérables: pour les nouveaux gendarmes de la nature, il est urgent de les remettre aux mains expertes qui sauront les placer sous tutelle savante à des fins rémunératrices, ou pour prévenir toute concurrence avec les produits de l’industrie ».

PROGRAMME

 CONFERENCES
SAMEDI

14H00 – 15H30 – Aline MERCAN, Médecin phytothérapeute anthropologue de la santé

 Comment se soigner avec les plantes médicinales sans piller la planète ?

 17H00 – 18H30 Ciné-débat avec les réalisateurs et les producteurs SIMPLES présents

Première du film « Les SIMPLES : 40 ans pour préserver, résister et transmettre »

19H00 Interlude musical avec la Chorale Militante d’Uzerche

20H30 SOIREE-CONCERT du duo MÖNG, musique onirique et envoûtante.

 DIMANCHE

 10H30 – 12H00 Élise BAIN, Ethnobotaniste

 Les plantes médicinales ont-elles un intérêt en temps de pandémie ? L’exemple du Covid-19

14H00 15H30. Christophe BERNARD, Herbaliste et formateur, fondateur du site Althea Provence

Peut-il y avoir une place pour des praticiens-herboristes en France, comme cela existe dans les pays anglo-saxons ?

16H00 17H30. Fanny DUPERRAY, Attachée parlementaire du Sénateur Joël LABBÉ et Thierry THEVENIN, Producteur SIMPLES de plantes aromatiques et médicinales, Porte-parole du Syndicat SIMPLES et Président de la Fédération des Paysan.ne.s Herboristes

 Quelles sont les marges de manœuvres politiques pour la réhabilitation des métiers de l’herboristerie en France ?

ATELIERS (durée 1H30 à 2H00 SUR RÉSERVATION)

SAMEDI

10H00 Atelier famille d’initiation à la vannerie : réalisation d’un panier en point de hochet.

avec Serge MAZAUDOsiériculteur et vannier

 10H30 Fabrication d’encres végétales avec Rosalie BENEVELLO, Productrice en herbe de plantes tinctoriales

 13H30 Fabrication de bâtons d’encens à partir de plantes utilisées traditionnellement en fumigation avec Aïda CISSÉProductrice SIMPLES de plantes aromatiques et médicinales

 14H00 Rempapotages : multiplier, diviser, marcotter, bouturer les végétaux lors d’une causerie autour des plantes avec Nathalie NOVAKProductrice de plants d’aromatiques et médicinales

 14H00 Atelier cosmétique : découverte des vertus des hydrolats et fabrication d’une crème à partir d’hydrolat avec Isabelle CALVET KELLERThérapeute et formatrice en plantes aromatiques et médicinales

14H00 Fabrication d’encres végétales avec Rosalie BENEVELLOProductrice en herbe de plantes tinctoriales

 15H00 Atelier de création florale : fabrication d’un bouquet avec des fleurs champêtres et autres végétaux avec Sonia BABAUDOUFormatrice en CFPPA et animatrice en centre culturel

 16H00 Découverte des vertus des hydrolats et de leur utilisation en cuisine.

avec Isabelle CALVET KELLERThérapeute et formatrice en plantes aromatiques et médicinales

16H00 Les plantes médicinales pour prévenir et soigner les petits maux du quotidien.

avec Véronique DESANLISAssociation Communerbe

BALADES BOTANIQUES (durée 1H30, SUR RESERVATION)

 SAMEDI

 10H30 Usages des plantes, étymologie et aspect bio-indicateur : comment les plantes peuvent-elles nous renseigner sur les caractéristiques du sol et les pratiques de jardinage.

avec Jean-Pierre SCHERER, Agronome et formateur en plantes aromatiques et médicinales

10H30 Usages populaires, étymologie et mythologie des plantes médicinales sauvages ou cultivées avec Dominique LEPAGEProducteur de plantes aromatiques et médicinales

11H00 Balade botanique pour découvrir des plantes médicinales du Limousin avec Thierry THÉVENINProducteur SIMPLES de plantes aromatiques et médicinales

 14H30 Les relations entre les plantes et les insectes (pollinisation, galles, mines, phytophages…) avec Laurent CHABROL, Entomologiste et botaniste du CPIE Corrèze

 15H00 Découverte des arbres locaux pour les enfants, avec Isabelle JACOBBotaniste, présidente de l’association des botanistes du Limousin

 15H00 Visite du marais du Brezou pour découvrir la richesse de sa biodiversité, sa flore et les milieux naturels avec Céline CHRÉTIENChargée de mission au Conservatoire des espaces naturels

15H00 Visite de la ferme Melilotus de production de plantes aromatiques et médicinales avec Julien BARATAUDProducteur SIMPLES de plantes aromatiques et médicinales

15H30 Promenade botanique pour reconnaître les grandes familles de plantes avec des critères simples avec Micheline MARTIN, Association Communerbe

DIMANCHE

 ATELIERS (durée 1H30 à 2H00 SUR RÉSERVATION)

 10H00 Approche du dessin botanique avec de l’aquarelle au café avec Louise ACHARDIllustratrice botanique et naturaliste

 10H30 Atelier de création florale : fabrication d’un bouquet avec des fleurs champêtres et autres végétaux avec Sonia BABAUDOUFormatrice en CFPPA et animatrice en centre culturel

 10H30 Visite de la ferme Melilotus de production de plantes aromatiques et médicinales avec Julien BARATAUDProducteur SIMPLES de plantes aromatiques et médicinales

 11H00 Fabrication d’encres végétales à partir de matières de saison (baies, écorces). Atelier pour enfant avec Emmanuelle BOUFFÉArtiste paysagiste

 11H00 Fabrication d’une alcoolature à base de racines avec Cathy DAOUXProductrice SIMPLES de plantes aromatiques et médicinales

 11H00 Les plantes médicinales pour prévenir et soigner les petits maux du quotidien.

avec Véronique DESANLISAssociation Communerbe

 13H30 Fabrication de bâtons d’encens à partir de plantes utilisées traditionnellement en fumigation avec Aïda CISSÉ, Productrice SIMPLES de plantes aromatiques et médicinales

 14H00 Atelier famille d’initiation à la vannerie : réalisation d’une corbeille poisson avec Serge MAZAUDOsiériculteur et vannier

 14H00 Fabrication d’encres végétales à partir de matières de saison (baies, écorces) avec Emmanuelle BOUFFÉArtiste paysagiste

 14H00 Rempapotages: multiplier, diviser, marcotter, bouturer les végétaux lors d’une causerie autour des plantes avec Nathalie NOVAKProductrice de plants d’aromatiques et de médicinales

 16H00 Atelier de fabrication de flûte en sureau avec Jean WERLENAnimateur nature

 16H00 Les plantes médicinales pour prévenir et soigner les petits maux du quotidien avec Véronique DESANLISAssociation Communerbe

 BALADES BOTANIQUES (durée 1H30, SUR RESERVATION)

 10H30 Découverte des arbres locaux pour les enfants

avec Isabelle JACOBBotaniste, présidente de l’association des botanistes du Limousin

 10H30 Usages des plantes, étymologie et aspect bio-indicateur : comment les plantes peuvent-elles nous renseigner sur les caractéristiques du sol et les pratiques de jardinage avec Jean-Pierre SCHERERagronome et formateur en plantes aromatiques et médicinales

11H00 Promenade botanique : Reconnaître et utiliser les plantes comestibles et médicinales les plus courantes avec Micheline MARTIN, de l’association Communerbe 

 16H00 Promenade botanique : Reconnaître et utiliser les plantes comestibles et médicinales les plus courantes avec Micheline MARTIN, de l’association Communerbe

 L’accès à la Fête est gratuit. Seuls les ateliers, sorties botaniques et conférences nécessitent une réservation et contrepartie financière modeste.

 Les réservations seront ouvertes mi-août en ligne sur :

www.fetedessimples.org/16-limousin-chanteix/

Et ce n’est pas tout ! En 2022 les Simples fêtent leur anniversaire partout en France 

21 Fêtes à travers toutes les régions pour cette 12ème édition !

Chaque fête comporte sa propre programmation à retrouver avec les liens ci-après :

  1. ALPES SUD – FERME « LES SENTEURS DU CLAUT » (LA TOUR SUR TINÉE)
    2. ALPES SUD – COMMUNE DE SAINT MARTIN LES EAUX
    3. AQUITAINE – FERME À « CAZEVILLE » (BAZAS)
    4. AUVERGNE – FERME « LES ATELIERS DE LA GRANGE » (ARRONNES)
    5. BOURGOGNE – FERME « LE CABARET DES OISEAUX » (TOUCY)
    6. BRETAGNE – FERME « LES BONNES HERBES DE KERLAOUDET » (GUICLAN)
    7. BRETAGNE – FERME « QUIMERC’H- BAUME SHANTI » (BANNALEC)
    8. BRETAGNE – FERME « TI MAMM DOUAR » ( LAZ)
    9. CÉVENNES – GIE PLANTE INFUSE (SAINTE CROIX VALLÉE FRANÇAISE)
    10. COEUR DES ALPES – COMMUNE DE ROSANS & FERME « LA RIVIÈRE DES ARÔMES »
    11. COEUR DES ALPES – FERME « SOLAURE » (BARNAVE)
    12. GRANDS CAUSSES – COMMUNE DE VILLECOMTAL
    13. JURA VOSGES – FERME « L’ENVOL DU PISSENLIT » (MOYEN)
    14. JURA VOSGES -MAISON FORESTIÈRE DES CHEVREUILS, À SUPT (39300)
    15. LIMOUSIN – FERME « MELILOTUS » (CHANTEIX)
    16. NORMANDIE – FERME « LES PLANTES DES ALPES MANCELLES » (SAINT-PIERRE-DES-NIDS)
    17. PICARDIE – FERME LES JARDINS D’EVEN » (SENANTES)
    18. PAYS DE NANTES – FERME « LES INFUSÉES » (BIGNON)
    19. PYRÉNÉES – COMMUNE DE PAILHÈS
    20. PYRÉNÉES – FERME « L’ESPINESSENCE » (CAUNETTES-EN-VAL)
    21. VELAY – VIVARAIS – COMMUNE DE TENCE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.