Le point sur notre campagne de soutien

Chers tous, suite à mon appel à soutien que je vous ai adressé le 11 juin, les résultats sont les suivants :

  • 31 auteurs ont répondu concrètement, et cela représente 22 000 € de droits d’auteurs transformés principalement en livres, mais aussi en parts sociales lors de la prochaine augmentation de capital, et quelques abandons de droits pour des faibles montants ;  bravo et merci ! 
  • Parmi vous, certains ont fait des prêts ou se sont engagés pour l’augmentation de capital, pour 14 000 €, et d’autres enfin ont fait 1 000 € de dons.  Bravo et merci ! 

            Pour info, la valeur de notre stock dépasse les 700 000 € : cela veut dire que du chemin reste à faire !Toute mon équipe est mobilisée pour trouver des solutions pour augmenter nos ventes, malgré la crise qu’on sent bien, notamment en VPC (vente aux particuliers, y compris via internet).   Le 1er semestre 2012 se solde par un tassement de 4,5%. Aussi, tout votre soutien est utile, et il peut prendre des formes diverses:

  •  Avez-vous toujours de nos catalogues avec vous, pour les faire découvrir aux personnes que vous rencontrez ?
  • En emportez-vous lors de vos voyages ? Vous pouvez en déposer dans des magasins ou des salles d’attente.
  • Peut-être connaissez-vous des personnes aisées qui seraient prêtes à faire un geste pour l’éditeur que nous sommes, sachant que cela contribuera à préserver une offre éditoriale riche et diversifiée ? N’hésitez pas à leur parler de nos éditions ! Je tiens à votre disposition une présentation de l’entreprise au cas où.
  • Ou des entreprises qui pourraient acheter des livres par quantité, avec une bonne remise (surtout à l’approche de la fin d’année) ?
  • Mentionnez nos éditions à votre bibliothécaire ou comité d’entreprise.
  • Etc. et ne négligeons rien : les petits ruisseaux font les grandes rivières, et ici, nous rendent moins vulnérables !

    Je vous remercie de tout coeur et vous souhaite un excellent été !  Yves MICHEL

Pas de réponses

  1. Pierre Thomé dit :

    on s'en préoccupe… mais les temps sont durs et l'achat de livres, quelle que soit leur qualité, n'est pas une priorité en ce moment.
    Je laisse volontiers mes modestes droits d'auteur (s'il y en a !) mais pas sous forme de don SVP (n'en suis absolument pas partisan en direction des entreprises), alors si c'est possible en part sociale ou titre participatif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.