Décès de Bernard LIETAER ce 4 février 2019

Nous apprenons avec beaucoup de tristesse le décès de notre auteur Bernard LIETAER ce matin 4 février 2019 en Allemagne, des suites d’un cancer.

Bernard LIETAER a joué un rôle immense pour faire prendre conscience de ce qu’est vraiment la monnaie, son rôle actuel et ce que nous pourrions en faire.

Un très grand merci à toi, Bernard. Tu vas beaucoup nous manquer…  Y.M.

Bernard Lietaer

Bernard Lietaer est l’un des architectes originels de l’ECU, le mécanisme qui a mené à la monnaie unique européenne. Il est l’auteur de l’ouvrage  Of Human Wealth : Beyond Greed and Scarcity et de l’ouvrage The Future of Money (2001), qui a été traduit en dix-huit langues. Il a été actif dans le domaine des systèmes monétaires depuis vingt-cinq ans dans une variété inhabituelle de fonctions.  Il a dirigé les départements d’organisation et d’informatique de la Banque Nationale de Belgique (la Banque  Centrale) où son premier projet fut de concevoir et de mettre en place le système de l’Ecu, la monnaie unique européenne, qui a donné naissance a l’Euro. Il a été président du système de Paiement Electronique Belge et a développé pour des multinationales des technologies destinées à gérer des environnements monétaires multiples. Il a aidé des pays en voie de développement à optimiser leurs revenus en monnaies dures; et a enseigné la finance internationale à l’Université de Louvain-la-Neuve.   Bernard Lietaer fut également le directeur général et le trader d’une des plus grandes réussites de fonds monétaires. Il a enseigné dans plusieurs universités américaines.

Voici son site internet en français.

Il a écrit plusieurs livres dont deux ont été publiés en français :

Au coeur de la monnaie AU COEUR DE LA MONNAIE (2011)

C’est un fabuleux voyage historique que nous propose Bernard Lietaer, jusqu’à l’antiquité : Expert de la chose financière, Bernard Lietaer nous convie à un passionnant voyage de vingt huit mille ans jalonné par des archétypes, de la préhistoire à Wall Street. Il aborde notamment ceux de la Grande Déesse, de la féminité, de l’argent Yin. La mise en lumière de la dimension émotionnelle de la monnaie nous renvoie aux tréfonds de notre psyché. Il s’agit de guérir nos blessures face à l’argent pour le remettre à sa place de serviteur, au lieu de maître.

Il montre entre autres que les périodes de prospérité qu’a connues l’humanité ont été quand deux monnaies (une d’Etat, yang, et une libre, yin) ont coexisté.

Réinventons la monnaie !REINVENTONS LA MONNAIE  (2016) : En collaboration avec Jacqui Dunne : Des propositions fascinantes de créativité et d’efficacité sont déjà expérimentées dans de nombreux pays : monnaies locales ou complémentaires, Wir, civic, saber, C3, nouvelles banques…Ces expériences relatées en détail amènent à des modèles sociétaux profondément novateurs. Circulation de la monnaie, relocalisation et dynamisation de l’économie, systèmes d’échanges de services, rôle des citoyens, gouvernance, créations d’emplois, éducation, santé … tout a changé.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *