Finance Watch, 5 ans déja : une ONG à soutenir !

Bravo à Finance Watch et bon anniversaire pour ses 5 ans ! Y. Michel

 

Chers amis de Finance Watch,

Il y a de cela cinq ans, jour pour jour, Finance Watch tenait son assemblée générale constituante à Bruxelles. Notre date d’anniversaire en quelque sorte ! Un an après le « Call for a finance watch » lancé par 22 députés européens issus de différents groupes politiques, les membres fondateurs – dont l’actuel Secrétaire Général Christophe Nijdam – adoptaient en cette journée les statuts de l’association. Trois mois plus tard, en septembre 2011, la plupart d’entre nous étions engagés au sein du secrétariat de Finance Watch ; le début de cinq années intenses, une aventure pour nous tous, assez unique en réalité, sans réellement savoir où elle nous mènerait…

Nous avons rejoint Finance Watch, ensemble avec nos Membres et avec vous nos sympathisants, car nous voulions mettre à nouveau la finance au service de la société ! Nous partageons tous la vision d’un système financier durable, résilient et capable d’orienter efficacement le capital et le crédit à des fins productives, tout en favorisant l’investissement de long-terme sur une spéculation excessive ou nuisible. Nous nous efforçons au quotidien de rallier à cette vision autant de législateurs, politiques, universitaires et journalistes que possible.

Au cours de ces cinq années, nous nous sommes fait connaître en tant que contrepoids citoyen au lobby du secteur financier, en particulier auprès des instances réglementaires bruxelloises, mais également dans les capitales avoisinantes. Nous avons construit une expertise reconnue sur la réglementation mise en place à la suite de la crise financière. Nous avons bataillé ferme pour briser la mainmise intellectuelle exercée par le secteur financier et son puissant lobby. Nous nous sommes attachés à débarrasser les débats de leur technicité – souvent excessive – afin de renforcer leur compréhension par l’ensemble des citoyens.

Mais… nous devons également convenir que le système financier n’a fondamentalement pas changé. Les souvenirs de la crise s’effacent, et la détermination politique pour des réformes s’épuise. On assiste même à des tentatives (à l’image de l’Union des Marchés des Capitaux) d’édulcorer ce qui a été accompli ces dernières années.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, plus que jamais, nous avons besoin du soutien citoyen le plus large possible afin de maintenir la volonté politique pour une transformation de la finance. Le simple fait de parler de Finance Watch, de son utilité et des raisons qui vous poussent à nous soutenir peut faire la différence. N’hésitez donc pas à diffuser auprès de votre entourage le lien vers notre nouveau site « Finance Watch pour les Citoyens », à les inviter à souscrire à notre newsletter, à nous suivre sur Twitter, Facebook ou YouTube et à consulter nos outils pédagogiques en ligne.

Dernière possibilité, mais non des moindres, vous pouvez rejoindre le nombre grandissant de donateurs individuels qui aident à financer notre association sans but lucratif. Si bien sûr ce n’est pas déjà le cas. Il existe sans doute des causes plus « populaires » (changements climatiques, bien-être social, transparence et légitimité démocratique, etc.) mais celles-ci ne pourront être menées efficacement que si nous remettons en cause le rôle devenu trop prépondérant du système financier.

Vos dons auront une plus large portée que vous ne le pensez : chaque euro donné est abondé par un euro et demi de subventions publiques, et les dons sont déductibles fiscalement dans la plupart des pays européens au travers du réseau TGE (Transnational Giving Europe). En France par exemple, la déductibilité fiscale est de 66% (ce qui fait qu’un don de €40 ne vous coûtera que €13,60 après déduction fiscale mais nous procurera un total de €100 avec le mécanisme d’abondement public !). Sans un financement pérenne, nous serons à l’avenir incapables de parler en votre nom. Ce cadeau d’anniversaire serait donc tout à fait bienvenu !

Merci encore pour votre soutien !
L’équipe de Finance Watch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.