La révolte des gueux : un point d’histoire à renouveler ?

La Révolte des gueux.

 

Extrait du livre CAMP PLANETAIRE : UN DANGER BIEN RÉEL, par Denis DUPRÉ

Camp planétaire : un danger bien réel

La guerre de Quatre-Vingts Ans, également appelée révolte des gueux, est le soulèvement armé mené contre la monarchie espagnole par les provinces s’étendant aujourd’hui sur les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et le nord de la France. Le soulèvement des Pays-Bas contre leur souverain d’Espagne, dont la manifestation la plus symbolique fut le Décret de déchéance (1581), témoigne que désormais un roi peut être déposé par ses sujets :

« Les Sujets ne sont pas créés de Dieu pour l’usage du Prince; pour lui être obéissants en tout ce qu’il commande, fait, que la chose soit pie ou impie, juste ou injuste, et le servir comme esclaves. Mais le Prince est pour les Sujets, sans lesquels il ne peut être Prince, afin de gouverner selon droit et raison, les maintenir et aimer comme un Père ses Enfants, ou un Pasteur ses Brebis, qui met son corps et sa vie en danger pour les défendre et garantir. Et quand il ne le fait pas, mais qu’au lieu de défendre ses Sujets, il cherche de les oppresser, et de leur ôter leurs Privilèges, et anciennes Coutumes, leur commander et s’en servir comme d’esclaves, il ne doit pas être tenu pour Prince, mais pour Tyran. Et comme tel ses Sujets, selon droit et raison, ne le peuvent plus reconnaitre pour leur Prince. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *