Pandémie, confinement, chiffres, masques : et l’immunité ?…

Pandémie, confinement, chiffres, masques : une grande confusion règne depuis cet hiver… Or qui est la grande absente de ces discours, ces débats, ces règlements ? L’IMMUNITÉ !

Je ne suis pas virologue; plutôt citoyen observateur de son temps et qui fait de son mieux pour gérer sa santé lui-même.

Et je constate que :

Ce que je veux souligner ici est l’importance de l’immunité : face aux innombrables virus, bactéries et autres potentiels perturbateurs de notre santé que nous rencontrons en permanence, notre corps dispose de barrières immunitaires et se maintient ainsi en bonne santé. Or notre système immunitaire est sensible à certains facteurs et chacun.e peut le renforcer ou le négliger, avec les conséquences attendues.

Il est bien établi que parmi les facteurs stressants de notre immunité figurent : la peur, la fatigue et le manque de sommeil, le manque d’exercice physique et d’ensoleillement, le manque de lien social, la consommation de sucre et autres drogues, la nourriture dénaturée, parmi tant d’autres. Je constate que la plupart de ces facteurs figurent dans les mesures imposées par nos gouvernements.

Au contraire, une bonne hygiène de vie comprenant exercice physique, nourriture saine, sommeil de qualité et suffisant, utilisation des plantes pour la santé, d’une part, et une vie heureuse, confiante, riche de lien social, sont des facteurs d’une bonne immunité.

je vous invite à tirer vos propres conclusions et à en tirer toutes les conséquences, sans attendre un hypothétique sauveur providentiel sous forme d’un énième règlement gouvernemental ou d’un vaccin. Pour moi c’est fait.J’y contribue également au travers mes choix éditoriaux que vous connaissez.

Vivons debout, une vie riche de sens et cultivons notre bonne santé : personnelle, sociale, culturelle et économique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *