Verdict sur l'association Terre du Ciel

Association Terre du CielLa montagne vient d’accoucher d’une souris !

Trois ans et demi après la perquisition dont le Domaine de Chardenoux fut l’objet, et quelques semaines après le procès, le verdict vient de tomber : 1500 € d’amende. En plus, quelques euros pour plusieurs personnes s’étant portées partie civile – un total de 4000 € . L’accusation principale, de très loin la plus lourde, à savoir le «travail dissimulé » des intervenants a été totalement rejetée. De même, Evelyne a été complètement  relaxée.
«Tout ça pour ça?» a t-on envie de dire: la destruction d’une entreprise, le discrédit porté à son dirigeant et à son public, l’éclatement d’une équipe, et une enquête qui a duré plus de trois ans et a fourni un dossier de 6000 pages. Tout ça pour des manquements administratifs évalués à 1500 € ! Cerise sur le gâteau : ma garde à vue à la gendarmerie qui a duré 30 heures a été annulée comme illégale, et le procès verbal non utilisable. Le procureur a 10 jours pour faire appel.
Un grand MERCI à tous ceux qui ont gardé confiance en nous malgré la mise en scène, et nous ont soutenus. Vous avez été nombreux. Merci, merci. Terre du Ciel n’a jamais baissé les bras. Je suis certain que cette épreuve a été voulue et a été accompagnée par le Ciel, qui nous voulait différents et plus forts. C’est lui qui mène le jeu. Le fait est que Terre du Ciel se sent aujourd’hui plus «juste» et plus «fort» que jamais.
Merci encore d’avoir été avec nous pendant ces trois années difficiles.
Terre du Ciel continue son chemin. Communiqué du 3 juin 2013.
Chaleureusement, Alain Chevillat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.