L’affaire massage bien-être

Vous aimerez aussi...

Pas de réponses

  1. Veltz dit :

    Non cela n´est pas normal….Mais c´est comme ca en France………
    Il est plutot normal, en France, que l´ordre des medecins, pharmaciens, kines,rentre dans des proces d´excercice illegale lorqu´il s´agit de proteger les rentrees d´argent, pour un service qu´ils sont imccapables de rendre ou de donner..quel kine, ira s´abaisser a faire un massage de relaxation??????
    Mais, laisser faire celui qui sait et le fait avec compassion, c´est pas possible non plus; la c´est un charlatan, qu´il faut trainer devant un tribunal!!!!!!!!!!!!!
    Sans parler, des lourdes amendes que paye la France chaque annee, pour ne pas respecter les normes Europeennes dans le cadre des medecines parralelles…..
    Mon Francais est tres mauvais, je suis etrangere, mais je pense, que les interesses me comprennent!
    Oui, il faut partir a l´etranger, ou alors etre vraiment tres fort, surtout suite a un tel proces, et les journalistes qui mettent de l´huile sur feu, pour " vendre" leurs interpretations momentannee d´un proces sans se demander quelles seront les consequences sur la vie de l´interesse, ne font rien pour simplifier quoi que ce soit………..

  2. andré humbert dit :

    J'ai aimé la formule ''être massé par qui bon me semble et par qui me semble bon''qu'emploie Joël dans son livre.
    Je veux seulement dire que j'ai découvert le massage, pardon : le toucher, il y a quelques années et que cette expérience fut une véritable révélation. Je n'aurais jamais osé penser que toucher une autre personne puisse apporter autant de bonheur, que celà puisse être un formidable cadeau à double sens : donner et recevoir, que ce partage expérienciel soit d'une telle importance pour se révéler à soi même.
    Bravo pour ton combat Joël car ils n'ont vraiment rien compris ceux-là qui veulent se réserver le pouvoir.
    Je recommande aussi à ceux qui parcoureront ces lignes de lire les deux livres de Christian Hiéronimus (éd Souffle d'or) sur le toucher : ce sont deux livres d'amour !

  3. Mysthy dit :

    Je fais partie d'une association d'étudients en massage de bien-être et j'ai appris que "depuis novembre 2006, un code APE pour notre profession vient de nous être communiqué par L'INSEE.
    Code APE:930L:autres soins corporels. Activités liées au bien-être et au confort physique telles que celles fournie par les bain douches, saunas, solariums, instituts de massages et de relaxation."
    C'est une bonne nouvelle et un pas en avant!

  4. BUCHUARD dit :

    Il est anormal que les kinés soient les seuls à avoir droit au massage – déjà ils essaient de s'approprier avec Mr Jean Claude Guyard de s'approprier la kinésiologie ce qu'il a déclaré dans la revue gratuite des boutiques Bio, que d'autres kinés comme Mr Bernascon, kinésithérapeute et kinésiologue a fait du chantage aux Laboratoires Fenioux lorsque ceux-ci voulaient faire donner gratis des formations (ce qui aurait nuis à l'école de Mr Bernascon qui cumule les fonctions), maintenant ce sont les massages. Déjà le travail des kinésithérapeute n'est pas toujours au point (on s'allonge sur une serviette sale, on se fait chauffer 10 à 15 mn puis kinésithérapie de 7 à 8 mn,on se rhabille car 3 ou 4 clients sont traités en même temps) – alors laissons à chaque spécialité le soin d'exercer – cela arrivera bientôt avec les directives de Bruxelles. Que dire des Fleurs du dr Bach vendues en pharmacies après que celles-ci aient emmenés au tribunal les différents distributeurs.
    Déjà qu'il est interdit de prononcer 'j'ai soigné' car ce verbe est réservé aux médecins ce qui fait qu'une maman ne peut plus dire qu'elle soigne son bébé et bientôt elle ne pourrait plus dire qu'elle a massé son bébé. Nous sommes avec un milieu qui pense avant tout finances finances finances…. hélas
    Note pour le Souffle d'Or : vous qui êtes le principal éditeur sur la kinésiologie n'allez vous pas me censurer?

  5. Lainé Xavier dit :

    Mon métier originel est Masseur-Kinésithérapeute DE. A ce titre, j'ai massé pendant des années.
    Mais qu'appelle-t-on massage? J'ai connu dans une station thermale, le massage à la chaîne: dix minutes déshabillege et habillage compris.
    Pour ma part, le respect de cet art nécessitait de prendre mon temps, aucun massage digne de ce nom ne pouvant être inférieur à 20 minutes.
    Très rapidement, l'insuffisance de cotation et la croissance exponentielle de la demande m'ont conduit à la catastrophe financière, me faisant rejeter un métier qui a perdu son âme depuis fort longtemps, et dont les "défenseurs" font la preuve quotidienne d'une immaturité politique accablante.
    Mes recherches m'ont conduits à d'autres expériences du toucher, et j'ai finalement opté pour le toucher "apprenant" de la Méthode Feldenkrais. Je n'ai plus aujourd'hui que l'étiquette de kinésithérapeute, et envisage un jour de quitter ce territoire miné par les étroitesses d'esprit.
    Mon point de vue sur le sujet du massage est que nous devrions distinguer celui qui a une vocation thérapeutique, de celui qui a une visée de bien-être. Je pense aussi qu'il vaut mieux des praticiens correctement formés au massage que des charlatans, y compris kinés, qui pratiquent un massage édulcoré.
    Et peut-être qua si les gens se mettaient à se masser le soir, en famille, au lieu de regarder bêtement TF1, les relations humaines s'en trouveraient améliorées, non?

  6. Veltz dit :

    Monsieur Laine,
    Avec votre experience du toucher, ne croyez vous pas d´une part, que certaines " choses" ne s´apprenent pas forcement?
    Et d´autres parts, qu´il serait formidable, de simplement laisser la liberte aux clients de pouvoir faire leurs choix?
    Le toucher n´a rien de medicale dans le sens propre du terme, ou bien? Alors de quoi avoir peur?
    Aucun client ne risque sa vie, et pour la facture; n´y a t´il plus en France personne capable de demander le cout d´une seance, avant de s´engager dans un RDV?
    De quoi avait vous peur les KINES?????????
    A propos de charlatans, trouvez vous normal, que les Kines, proposent a present des seances de toucher, a des prix renversant, bien sur sans formation, et meme sur ordonnance???????
    Non bien sur!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  7. Lainé Xavier dit :

    Bien sur que tout ne s'apprend pas, ou plutôt si, tout s'apprend, sans doute pour beaucoup de nos expériences,sans que nous en ayons conscience.
    Quand je parle d'apprendre, il ne s'agit pas d'aligner des savoirs creux mais de prendre conscience des compétences mises en oeuvre dans l'acte de toucher: cométences en terme de connaissance de ce qu'on touche, compétence en terme de sentir ce que l'on fait.
    Pour ma part, je n'ai peur de rien sinon de mes propres incompétences, de l'ignorance que je n'aurai pas assez d'une vie à combler.
    Je suis persuadé qu'il y a, dans le système de prise en charge des soins un effet pervers: s'il est positif pour des gens sans moyens de ne pas avoir à faire l'avance des frais médicaux, cette dispense s'est peu à peu accompagnée d'une perte du sens même de ce que vaut le maintien ou le retour à la santé.
    Il s'agit aussi de prendre conscience de ce qu'un toucher, même sans intention particulière implique chez la personne touchée, même si, quelque soit notre niveau de savoir, nous ne pouvons prédire, dans la nature complexe du vivant, tous les effets de ce que nous faisons.
    Affiner notre conscience, être à l'écoute des voies mystérieuses empruntées par le geste du toucher, voilà qui mérite d'être appris et réappris sans cesse. C'est aussi une école pour devenir maître de ses propres choix, et en assumer pleinement la liberté.

  8. Il y a une importante erreur dans l'affirmation de BUCHUARD. En réalité, j'ai agit ouvertement pour éviter que la kinésiologie soit récupérée par mes confrères kinésithérapeutes. Les preuves sont faciles à trouver : des lettres très engagées et plutôt violentes entre l'ancien rédacteur en chef de KINE ACTUALITE (la principale revue des kinés) et moi-même qui furent publiées et mirent très clairement les choses au point.
    Une autre preuve : le changement du nom et des statuts du Syndicat des
    Kinésithérapeutes Rééducateurs Kinésiologues qui est devenu le 23 octobre 2006 le Syndicat National de Kinésiologues. Ce " SNK" est ouvert à tous les kinésiologues qui peuvent attester de 500 heures de formation sérieuse et de réussite à un examen dont les matières de base sont les mêmes pour toutes les écoles.
    Je suis resté le président de ce syndicat. Les vice Présidents étant Freddy Potchka et Roland Hamon.
    Donc, si BUCHUARD est intellectuellement honnête, il doit s'expliquer ou s'excuser.
    Jean Claude Guyard
    Directeur des formations en kinésiologie "EKMA" http://www.kinesiologie.fr
    procès d'intention

  9. Ce débat passionant et passioné me semble lié à la question de l'anxiété d'une population en attente de réponses et de certitudes.
    Comme si l'Etat, pourtant si distant, pouvait garantir à quelqu'un qu'en sonnant à une porte (kiné, relaxologue, psychothérapeute, ostéo, kinésio, masseur de détente) il sera satisfait à 100% garantie à sa sortie.
    Ce phantasme de la relation sans risque se retrouve dans différents domaines. La pression exercée sur les soignants en hopitaux, par des familles qui n'envisagent plus le risque médical, relève de la même logique.
    Il y a quelque chose d'infantilisant dans la volonté très française de tout protéger, tout structurer, au risque de se priver de créativité, d'inventions nouvelles, de professions innovantes qui forcément apparaissent avant d'être réglementées.
    Même si le massage est tout sauf neuf, sa pratique évolue. Le procès gagné par Joël en première instance et en appel a aussi permis qu'un début de jurisprudence se mette en place.

  10. Lu il y a quelques mois dans une revue professionnelle des kinés : création d'une instance de conseil en délation (bon, ce n'est pas le nom exact !)prête à donner un coup de main pour aider à repérer et monter un dossier contre toute personne pratiquant une sorte quelconque de massage sans avoir le statut de kiné. une petite exception est faite pour les esthéticiennes, mais ce n'est pas gagné : certains kinés refusent qu'on leur laisse ce privilège…. d'autres ont le courage de rappeller que le massage depuis la nuit des temps est un acte d'empathie, de solidarité autant que de soins….
    Doit-on dénoncer également les coiffeurs ? Je m'explique : quand pendant le shampoing on me masse, même peu de temps la tête…. pour "faire mousser", j'en ressent un réel bien être. Et je sors de l'officine, détendue et requinquée 🙂 !
    Mes enfants vont hélas devoir me dénoncer ? Ah, non….ils ne paient point, c'est que tout cela n'est qu'affaire de "pésétes".
    Ne pas l'oublier.

  11. bien-etre dit :

    C'est vrai que pour trouver des massages bien-être, il y en a à toutes les rues, mais par de bons praticiens, c'est pas si facile…

  12. loiseau dit :

    bonjour a tous les kinés qui liront mon message.
    votre combat messieurs dames, si vous permettez, n'est pas d'enquiquiner les masseurs bien etre non -kinés!!!!
    faites plutot en sortes que ceux qui ont besoins de PROTHESES HAUT DE GAMME soit aidés finançièrement !!!!!!!! votre place est auprès d' HANDICAP INTERNATIONAL et des gens qui pleurent en france et ailleurs parce qu'il ne peuvent se payer des prothèses qui leurs changerai la vie !!!!! pas de perdre votre temps dans les tribunaux pour des jugement qui n'ont ni queue , ni tete !!!!!

  13. Devot Claude dit :

    Et voilà encore un pigeon en plus. je pratique les massages depuis plus de 15 ans il y a un an un centre de bien-être non médical m'ouvre une porte pour y faire les massages de bien-être. Aujourd'hui les kiné du coin veulent m' envoyer en justice pour pratique illégale de la médecine. Dans notre pauvre France on condamne les personnes qui veulent faire du bien aux autres et on laisse courrir les criminels. Je n'ai rien contre les kiné, mais à part le diplome ils n'ont rien en mains aucun savoir. Ils feraient mieux de changer leurs façon d'être et de penser plutot que de vouloir absolument interdir aux autres ce qu'ils n'auront jamais ( le savoir faire)
    Réponse de l'éditeur: bonjour, alors lisez vite ce livre, lequel vous donnera un appui sérieux pour ne pas vous laisser marcher sur les pieds !

  14. husson helene dit :

    voilà je suis prothésiste ongulaire et je fais des massages et j'ai inscris sur ma vitrine "massage" apparemment c est interdit puisque j'ai eue une plainte de l'inspection des fraudes merci de me dire quoi faire pour me défendre puisque ce dossier va passer au tribunal alors que plein de salon de massage qui n ont pas de diplomes le fond merci de m aider.
    Bonjour, hé bien vous êtes dans le cas que traite Joël Savatofvski dans son livre "L'Affaire Massage-bien-être", que je vous conseille de lire, car il retrace tous les démêlés avec l'ordre des Kinésithérapeutes en justice; sachez que mon auteur a gagné 3 fois de suite, donc appuyez vous sur son expérience ! Yves MICHEL, l'éditeur.

  15. patricia starek dit :

    très interessant ce blog, et bonjour à Xavier qui habitait dans la ville que j'ai quitté depuis 2 ans ; à propos des libertés d'exercer ou non des massages et autres pratiques corporelles, j'ai reçu un appel sur le net il y a peu suivi d'une petiton visant à classer les techniques diverses de massages au patrimoine de l'humanité et de laisser les patients acceder à du bien-être en prévention. Cet appel rappelle aussi les règlementations européennes auxquelles la France s'efforce d'échapper. Malheureusement j'ai effacer ce message et la pétition, ne ma rappelle plus qui me l'a expédier, si quelqu'un est au courant ??!!
    merci d'avance
    patricia

  16. Christophe PENIN dit :

    bonjour ,
    Merci pour la qualité des informations trouvées sur ce blog.Je me passionne pour le massage et le pratique depuis plusieurs années sur les membres de ma famille , amis.
    Je souhaite suivre une formation et proposer mes services à domicile ( auprès des personnes agées ) ou en institution.
    Savez-vous quelles sont les formes juridiques sous lesquelles s'installer ( sans être kiné )?
    Réponse: nous lançons ces jours-ci une vaste pétition pour la liberté du massage bien-être ! Allez voir sur http://www.libertemassage.org . Pour des conseils pour vous installer, allez voir le site de la fédération http://www.ffmbe.fr . Yves MICHEL

  17. pevel dit :

    Bonjour,
    Je découvre ce blog et il m'est toujours agréable de d'échanger avec des personnes dans le domaine du massage bien-être.
    Pour répondre à ta question Christophe voici mon parcours personnel.
    Je suis déclarée en micro entreprise ( attentive au passage en auto entrepreneur ) pour exercer le massage bien-être à mon domicile.Passage à l'urssaf sous la dénomination "massage relaxation" et sous le code "autres actes corporels".Déclarée auprès des impôts en BNC (bénéfice non commercaux ).
    Ceci pour la legislation.
    Coté cadre je te conseille vivement effectivement d'engager un formation auprès d'une école de massage reconnue par la ffmbe.Cela te donne une légitimité,une protection juridique mais surtout des certifications(praticien en massage bien-être)qui sont un gage de sérieuses compétences auprès de tes futurs clients.
    Voilà si tu souhaites plus d'informations n'hésite pas je serai là pour continuer la discussion.
    Christine ¨Pevel

  1. 24 mars 2009

    […] Pour exemple, les procès retentissants intentés à Joël SAVATOFSKI à propos des “Massages Assis” – dispensés sur les aires d’autoroutes et instauré dans le cadre de la prévention routière – ont été perdus par le Syndicat des Kinésithérapeutes (cf. « L’Affaire Massage Bien-être », éd. Yves MICHEL). La justice confirmait ainsi le bien-fondé de cette initiative et le droit de l’exercer. […]

  2. 25 avril 2009

    […] Lancement de la pétition nationale pour la reconnaissance des massages bien-être ! http://www.agir-massages-bien-etre.org En quelques jours, déjà 30 000 visiteurs, 3 000 signatures et 500 commentaires délectables ! Découvrez vous aussi cette initiative pour préserver une liberté civique menacée par un tout récent “Ordre des kinésithérapeutes” très contesté en son sein même… Référence: L’Affaire Massage Bien-Etre, livre écrit par Joël Savatofski aux éditions Yves MICHEL Lisez entre autres notre MANIFESTE […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *