Campagne de soutien 2012 pour nos éditions

Vous aimerez aussi...

Pas de réponses

  1. Pierre Thomé dit :

    Cet appel au don suscite de ma part quelques questions sur le statut même de l'entreprise.
    Pourquoi ne pas transformer celle-ci en SCOP, les salariés actuels gardant par obligation la majorité du capital?
    Je ne suis pas très partisan du don en direction d'une entreprise quelles que soient ses grandes qualités (telles les éditions Y. Michel et du Souffle d'or, bien que partageant peu la ligne éditoriale du Souffle d'or), à l'inverse s'il s'agissait d'être associé à l'aventure d'une SCOP je serais volontiers partant soit comme associé minoritaire, soit porteur de titres participatifs.
    Pouvez-vous examiner de près cette hypothèse ?
    Bonjour Pierre, merci pour votre rapide réponse !
    Oui, justement, dans les mesures de remise à plat, nous allons étudier le passage de Sarl en Scic, qui est une coopérative (vous devez connaître), avec un collège d'auteurs !
    Donc je conserve votre offre pour cette phase là, avec joie ! C'est Lucien Pfeiffer le premier qui m'a sensibilisé en disant qu'on était une "sorte de coop d'auteurs".
    Ceci dit il est impossible à l'heure actuelle de passer en Scop, car les salariés n'ont pas l'envergure de détenir > 1/2 du capital…

  2. Daniel Maniscalco - dit :

    A Pierre et Yves,
    Une autre forme juridique possible est la SCIC société coopérative d'intérêt collectif.
    A étudier: En effet, Daniel, c'est ce que nous allons faire, comme précisé sous le commentaire de Pierre. YM.

  3. Attitudes Solidaires dit :

    Olàtutti,
    Qui connait Y M sait combien il est important de soutenir son travail
    Personnellement je me nourris bcp dans les collections des éditions Yves Michel
    Nous avons décidés de relayer la diffusion à l'occasion de nos participation à des manifestations gd publics auxquels nous participerons dorénavant (JDETE, Merindol, Montfroc…)
    Ce sera notre action de soutien, mais je suis persuadé qu'il faut faire confiance à YM et lui débloquer aussi le + possible d’avance de trésorerie indispensable aux vues de la frilosité générale des financeurs institutionnels
    Attitudes solidaires
    PhiLip

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *