Déboulonnage de pylônes à haute tension

Observatoire du nucléaire –  Communiqué du 7 août 2013

 l’Observatoire du nucléaire aide les enquêteurs !

pylones-et-centrale.jpg (125173 octets) Des boulons ont semble-t-il été dévissés sur des lignes THT (Très haute tension) dans le Sud-est de la France, et cette action aurait été revendiquée par le biais d’un texte dénonçant l’industrie nucléaire et ses catastrophes comme Tchernobyl et Fukushima. (*)

Conscient de la gravité de l’affaire, l’Observatoire du nucléaire prend ses responsabilités et décide d’aider les enquêteurs : il est en effet nécessaire qu’ils arrivent à déterminer qui a parsemé la France de plus de 200 000 pylônes THT, mais aussi et surtout pourquoi cela a été fait et avec quelles conséquences.

L’Observatoire du nucléaire conseille donc aux enquêteurs de partir d’un pylône THT et de suivre les fils électriques qu’il porte. Au bout de quelques dizaines ou centaines de kilomètres, ils arriveront à une énorme (et dangereuse) installation industrielle appelée centrale nucléaire.

Après avoir arrêté le directeur et les principaux dirigeants de cette installation, les policiers pourront libérer les centaines de malheureux qui y travaillent au péril de leur santé, en particulier les intérimaires qui sont contraints de travailler dans les zones les plus radioactives.

En continuant à suivre les fils électriques, les policiers pourront mener la même opération dans les 19 centrales nucléaires et les dizaines d’autres sites atomiques qui ont été imposés à la France par les vrais responsables de toute cette affaire.

Ceux-ci pourront être retrouvés en suivant encore les fils électrique jusqu’au cœur de Paris où il sera alors facile de mettre aux arrêts, en priorité, les dirigeants d’EDF, d’Areva, du CEA, du PS, de l’UMP, du PCF et de la CGT.

Ces coupables pourront être condamnés à des travaux d’intérêt général, en particulier à aller travailler au Niger pour tenter de réhabiliter les vastes zones contaminées par l’extraction de l’uranium qui alimente depuis 50 ans les centrales nucléaires françaises.

Les fortes sommes illégitimement accumulées par ces dirigeants et leurs organisations pourront être confisquées pour venir en aide aux innombrables personnes rendues malades par les contaminations radioactives. La situation est grave, la justice doit passer.

(*) Dans l’actualité :

Nucléaire: menaces contre des pylônes de lignes à très haute-tension L’Express-il y a 2 minutes

Marseille – Des anti-nucléaires ont adressé à plusieurs préfectures du Sud-Est des courriers accompagnés de boulons, menaçant de déboulonner des pylônes …

Des pylônes électriques déboulonnés par des anti-nucléaires ? – France Bleu-il y a 10 minutes

Des boulons emballés dans des sachets plastiques et déposés par des mains anonymes. Ils proviendraient de pylônes électriques très haute tension.

 Des menaces de sabotage de pylônes électriques inquiètent EDF – Le Figaro-il y a 7 minutes

Des boulons tels que ceux utilisés sur les pylônes électriques soutenant des lignes à très haute tension ont été envoyés dans des préfectures du sud de la …

 Menaces de déboulonnage de pylônes à haute tension – Boursier.com-il y a 48 minutes

PARIS (Reuters) – Plusieurs préfectures ainsi que des médias de la vallée du Rhône ont reçu des lettres menaçant de déboulonner certains pylônes qui …

Menaces de sabotage sur des pylônes à très haute tension – Le Parisien-il y a 14 minutes

La menace est évidente : des boulons pourraient être retirés de certains pylônes, ce qui provoqueraient évidemment des coupures d’électricité mais aussi …

 Des boulons de pylônes envoyés à des préfectures – Europe1-il y a 17 minutes

Des individus ont déboulonné des pylônes électriques à très haute tension et les boulons ont été envoyés dans des sacs en plastique aux préfectures du …

Des anti-nucléaire revendiquent le déboulonnage de pylônes – Le Nouvel Observateur-il y a 17 minutes

Un courrier anonyme a été envoyé, accompagné d’un sachet d’énormes boulons provenant de pylônes de lignes à très haute tension (THT), aux préfectures et …

Des pylônes électriques à très haute tension « déboulonnés » dans le … – France Info-il y a 23 minutes

De gros boulons, qui seraient ceux de pylônes électriques à très haute tension, ont été envoyés ces dernières heures aux préfectures du Vaucluse, du Gard, de …

Des antinucléaires menacent de déboulonner des pylônes électriques – Francetv info-il y a 29 minutes

Vue d’un parc de pylônes électriques à haute tension à Baixas, à côté des Pyrénées, le 15 février 2012. (MAXPPP) Par Francetv info. Mis à jour le 07/08/2013 …

 

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *