Identité Yawanawa – Comment un Peuple ancestral fait-il face aux grandes mutations de société?

Jeudi 20 septembre à 19h30, rencontre à la Maison de l’Amérique Latine – 217, Bvd. St. Germain 75007 Paris

Identité Yawanawa – Comment un Peuple à la Tradition Ancestrale fait-il Face aux Grandes Mutations de Société?

Avec Biraci Nixiwaka & Raimundinha Putanny Yawanawa, des indiens qui ont accompagné Solen Penchèvre, auteur du livre à paraître fin septembre: REVER UNE NOUVELLE TERRE.

Le peuple yawanawa vit sur la Terre Indigène du Rio Gregorio, située dans la municipalité de Tarauaca, Acre, Brésil. Il s’agit d’un territoire (démarqué en 1984) de 213 000 hectares, desquels 98% sont constitués de forêt vierge. Le peuple n’est pas épargné par les menaces actuelles qui pèsent lourdement sur l’Amazonie, sur la cohésion du tissu social régional et planétaire et sur les chemins de sagesse traditionnels. Il résiste pourtant. Il s’adapte même, avec fulgurance, selon la voie de son identité ancestrale. Au cœur de son intelligence organisationnelle règne la spiritualité, la culture, l’art de vivre : des directions pour la communauté, un message pour le monde.

Le chef Biraci Nixiwaka Yawanawa a assumé d’importantes fonctions à un niveau économique et politique : fondateur avant-gardiste et coordinateur régional de l’Union brésilienne des Nations Indigènes (UNI), candidat comme Délégué Fédéral de l’Etat et actuel Délégué de la Fondation National pour l’Indien (FUNAI), il a aussi fondé deux organisations yawanawa (OAEYRG et COOPYAWA). Cacique depuis 1992, il a représenté son peuple lors de nombreux sommets internationaux. Il est une autorité spirituelle reconnue depuis l’an 2000.

Putanny Yawanawa a été l’une des deux premières femmes de son peuple à mettre au défi les règles  de sa communauté pour s’engager sur le chemin du chamanisme ancestral. En 2006, elle et sa sœur ont reçu le Prix Bertha Lutz du Sénateur Tiao Viana pour leur engagement exemplaire en terme de développement social. Formée au management de projets et à l’informatique, Putanny est également enseignante et a mené des projets d’archivage des plantes médicinales et de valorisation de la connaissance ancestrale et de l’art yawanawa.

A l’aube de l’an 2011, l’ancien Yawa, 98 ans, déclarait : « Il ne s’agit pas seulement d’une nouvelle année. C’est un nouveau cycle, pour une nouvelle humanité. C’est une autre ère. Il ne s’agit plus de celle que nous vivions. C’est un nouveau temps, le temps du pardon, le temps de l’amour, le temps de la spiritualité. C’est le temps de retourner voir ses origines, retourner voir la Terre et notre cœur. Regarder la Terre. Savoir s’aimer les uns les autres, savoir se respecter. Chercher des alliances, se solidariser. C’est le moment. Qui n’a pas cette conscience va beaucoup souffrir dans ce nouveau cycle de l’humanité. »

Contact : assoyogash@gmail.comwww.yogash.org – Solen A.M.K. 00336.13.04.77.94.

200 places, libre entrée, donation suggérée. Un événement Yogash

Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *