Jeudi 5 février : on passe à l'action contre TAFTA !

Ci-dessous un appel national du Collectif Roosevelt, sur un sujet couvert par Danièle Favari avec son livre:

Europe – États-Unis : les enjeux de l’accord de libre-échangeEurope /Etats-Unis: les enjeux de l’accord de libre échange.

 
Cher-e-s signataires,
Depuis des mois déjà, nous vous informons des dangers du traité transatlantique, le TAFTA, négocié dans les coulisses de Bruxelles.
Nous vous invitons aujourd’hui à passer à l’action ! Dans le cadre du Collectif Stop TAFTA nous agirons en coordination avec ATTAC, l’Aitec, les Amis de la Terre… et bien d’autres. Une action individuelle, mais qui à 100 000 pourrait avoir un succès retentissant !
Contexte:
Cette semaine a lieu le 8ème cycle de négociation du TAFTA à Bruxelles. La Commission européenne publiait en janvier son analyse de la consultation publique, et le résultat est sans appel : 97% des participants rejetait clairement le mécanisme d’arbitrage investisseur-État (ISDS) !
Pourtant la Commission poursuit sa volonté de promouvoir l’ISDS, dans une version « améliorée », dans l’accord UE-Canada (CETA) comme dans le TAFTA. Et le gouvernement français semble s’engager en soutien de cette version, malgré une forte opposition citoyenne et des résolutions adoptées par les parlementaires, rejetant un tel mécanisme.
Objectif : interpeller le Parti Socialiste : Non à l’arbitrage investisseur-Etat !
Le gouvernement français doit s’engager fermement à protéger la démocratie, les droits sociaux et l’environnement en refusant toute forme de règlement des différends investisseur-État.
Ce mécanisme ne peut pas être réformé ni amélioré, son principe même est dangereux. Nous exigeons son rejet total.
Le gouvernement doit prendre une position claire.

L’Action:

Action téléphonique : Occupons Solférino par téléphone !
Nous voulons faire entendre des milliers de voix opposées à la justice privée des multinationales.
Jeudi 5 février, veille de la clôture du cycle de négociation TAFTA, appelez le Parti Socialiste à Solferino toute la journée : 01 45 56 77 00
Autres numéros possibles : 01.47.05.28.58 / 01.45.56.77.00 / 01.43.26.84.66 / 09.66.04.13.68
Trame de conversations / messages :
• “Nous sommes opposés au mécanisme d’arbitrage investisseur-Etat et souhaitons connaître la position du Parti Socialiste.”
• “Non à la justice privée des multinationales ! Que fera le gouvernement français ?”
• “L’arbitrage investisseur-État n’est pas réformable, il ne peut être amélioré. Le gouvernement français doit écouter les citoyens et exiger son retrait.”
Planning indicatif par grande région :
09:00 – 11h00 : Ile de France
11h00 – 13h00 : Indicatif téléphonique 02
13h00 – 15h00 : Indicatif téléphonique 03
15h00 – 17h00 : Indicatif téléphonique 04
17h00 – 19h00 : Indicatif téléphonique 05
Partagez ensuite votre action sur les réseaux sociaux et les listes locales!
Sur Twitter
Continuez à interpeller des élu-e-s socialistes !
@jccambadelis Quelle est la position du #PS sur l’arbitrage privé dans le #TAFTA ? Pas de réforme possible ! #NoISDS #DuCourage #StopTAFTA
@ MEMBRE-DU-PS Quelle est votre position sur l’arbitrage privé dans le #TAFTA ? Pas de réforme possible ! #DuCourage #NoISDS #StopTAFTA
@ MEMBRE PS L’arbitrage #ISDS ne doit pas figurer dans #TAFTA la France @matthiasfekl doivent s’y opposer Dites lui #NoISDS!
@ XXX 8e cycle de négo #TAFTA à Bxl – #ISDS introduit un régime de droit exceptionnel pour les entreprises. Dites non !
@ XXX 8e cycle de négos #TAFTA à #Bruxelles. Votre voix compte, dites non à #ISDS, réformé ou pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.