L'association Kokopelli en butte au GNIS (semences)

Dialogue entre l’association KOKOPELLI, laquelle lutte pour la préservation des semences traditionnelles, et le GNIS, groupement national des industries semencières: très éclairant sur notre situation de servitude vis à vis des grands semenciers, c’est très grave ! YM.

Réplique de Kokopelli à la réponse du GNIS.

Suite à notre communiqué intitulé « Le GNIS législateur : ça ne peut plus durer ! », le GNIS nous a aimablement demandé (par lettre recommandée avec AR) de publier sur notre site Internet quelques éléments de réponse, jugeant que Kokopelli faisait « une présentation inexacte du rôle, de l’organisation et du fonctionnement du Gnis ».

C’est avec plaisir que nous mettons la réponse du GNIS en ligne, laquelle apporte un éclairage intéressant sur sa conception de  » l’exactitude « .

Les quelques éléments tangibles que nous présentons dans notre « Réplique à la Réponse du GNIS« , permettront à tout un chacun de constater que la conception que le GNIS a de l’exactitude semble être une notion très relative…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *