Les élites se renforcent, toutefois leur contrôle des médias rend le soulèvement d'une couche inférieure peu probable…

Stop ! Tirons les leçons de la criseDÉMOCRATIE  / Extrait du site remarquable d’Olivier BERRUYER, lui-même auteur de STOP ! TIRONS LES LECONS DE LA CRISE.

 » La taille de la classe moyenne est en baisse dans tous les pays développés depuis des années. En Allemagne, leur nombre a diminué en 13 ans de 5,5 millions à 47,3 millions. Ceci est le résultat d’une distribution inégale des revenus et de la richesse : les riches s’enrichissent, et au milieu il y a peu de possibilités d’avancement. ­ Selon un nouveau sondage sur plus de 1.300 employés, que la société Gallup a mis en place, ils sont seulement 16% des travailleurs à se déclarer désireux de travailler volontairement pour atteindre les objectifs de leur entreprise. 67% des Allemands sont adeptes de la « grève du zèle ». La proportion des travailleurs qui ont même « intérieurement démissionné» est déjà à 17%. La classe moyenne est susceptible de représenter une part significative de ces travailleurs. (…) Parallèlement, explique le professeur Bernd Hamm, « La domination du capital sur nos médias, comme sur ceux du monde entier, est de plus en plus perfectionnée. Comme il n’y a guère d’autres solutions, il est également de plus en plus difficile d’obtenir l’information qui est vitale pour sa propre opinion critique. L’industrie de la conscience a atteint son objectif : notre perception des choses et notre avis font suite à un processus industriel organisé ».

Le seul point positif ici est la croissance des médias et des blogs critiques sur Internet. » Dans la source, une série de graphiques et de statistiques tirés de l’étude.  Source : Deutsche­Wirtschafts­Nachrichten

Hé bé, ça donne à réfléchir !… YM

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *