Les élites se renforcent, toutefois leur contrôle des médias rend le soulèvement d'une couche inférieure peu probable…

Stop ! Tirons les leçons de la criseDÉMOCRATIE  / Extrait du site remarquable d’Olivier BERRUYER, lui-même auteur de STOP ! TIRONS LES LECONS DE LA CRISE.
” La taille de la classe moyenne est en baisse dans tous les pays développés depuis des années. En Allemagne, leur nombre a diminué en 13 ans de 5,5 millions à 47,3 millions. Ceci est le résultat d’une distribution inégale des revenus et de la richesse : les riches s’enrichissent, et au milieu il y a peu de possibilités d’avancement. ­ Selon un nouveau sondage sur plus de 1.300 employés, que la société Gallup a mis en place, ils sont seulement 16% des travailleurs à se déclarer désireux de travailler volontairement pour atteindre les objectifs de leur entreprise. 67% des Allemands sont adeptes de la « grève du zèle ». La proportion des travailleurs qui ont même « intérieurement démissionné» est déjà à 17%. La classe moyenne est susceptible de représenter une part significative de ces travailleurs. (…) Parallèlement, explique le professeur Bernd Hamm, « La domination du capital sur nos médias, comme sur ceux du monde entier, est de plus en plus perfectionnée. Comme il n’y a guère d’autres solutions, il est également de plus en plus difficile d’obtenir l’information qui est vitale pour sa propre opinion critique. L’industrie de la conscience a atteint son objectif : notre perception des choses et notre avis font suite à un processus industriel organisé ».
Le seul point positif ici est la croissance des médias et des blogs critiques sur Internet.” Dans la source, une série de graphiques et de statistiques tirés de l’étude.  Source : Deutsche­Wirtschafts­Nachrichten
Hé bé, ça donne à réfléchir !… YM

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *