Perles de sagesse de la médecine traditionnelle africaine

Yvette PARES
col-ecologie.gif


perledefsite.jpgEntourée de praticiens de la médecine traditionnelle africaine, Yvette Parès découvre la puissance thérapeutique des plantes contre certaines maladies, notamment la lèpre. Au milieu de la brousse sénégalaise, sa pratique s’éloigne définitivement de la science occidentale pour tout réapprendre des thérapeutes traditionnels, formés de génération en génération dans l’art de soulager et de guérir.Sous formes d’anecdotes, elle nous livre dans cet ouvrage ses souvenirs : les rencontres, les bonheurs, mais aussi les difficultés auxquelles elle et son équipe ont été confrontés depuis la création en 1980 d’un Centre de Soins anti lépreux, devenu plus tard l’Hôpital Keur Massar.De la cueillette de noix de cajou dans un darkassou à l’invasion d’abeilles lors d’un repas dans la brousse sénégalaise, de la guérison de Petite Marguerite au patient mordu par un serpent, de la fête des ancêtres aux grenouilles orphelines, Yvette Parès dessine autant d’épisodes de la vie africaine pris sur le vif.Une introduction à la philosophie de vie des Africains. Une grande leçon d’humanité pour nous.Yvette Parès, chercheuse au CNRS, docteur en sciences naturelles, microbiologiste, obtient son doctorat en médecine à l’Université de Dakar. Ses travaux scientifiques mettent en évidence les capacités des plantes réputées anti-lépreuses. Elle rencontre le grand maître Dadi Diallo qui lui fera découvrir la richesse de la médecine traditionnelle.
Yvette Parès est l’auteur de
La médecine africaine : une efficacité étonnante. Témoignage d’une pionnière, Editions Yves Michel, 2004, et de Sida, de l’échec à l’espoir, Editions Yves Michel, 2007 >>> commander ce livre
Collection Écologie – 9,80 € – ISBN : 978 2913492 67 7

Pas de réponses

  1. geobiologie dit :

    comme quoi le bon sens est une bonne base pour progrésser…
    Quand nous mettons en regard 50 ans de medecine "chimique" et plusieurs millenaires d'usage des plantes le bilan est évident pourtant.

  1. 5 novembre 2009

    […] Perles de Sagesse de la Médecine Africaine, d’Yvette PARES. Bien souvent nous sommes arrogants et convaincus de la supériorité de notre médecine occidentale: il est bon de prendre un bain d’humilité en découvrant les qualités immenses, très humaines et l’efficacité de la médecine traditionnelle africaine appliquée localement… […]

  2. 31 décembre 2017

    […] L’objectif fondamental d’une dynamique fertile, non toxique et peu onéreuse, de lutte contre la malaria implique: d’une part, de sortir du schéma réductionniste de la synthétisation/extraction et chimérisation, et, d’autre part, d’oeuvrer, sur toute la planète, à disséminer la production des diverses espèces d’Artimisia antipaludiques, et des quelque 1200 autres espèces botaniques antipaludiques, afin d’y avoir recours – pour la prévention et les soins – selon les méthodes des tradi-praticiens qui ont fait leurs preuves médicinales depuis des millénaires. [78] […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.