Pour une “Primaire des Français”

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. chotard patrick dit :

    Bonsoir,

    Que l'improbable se réalise reste une réalité que seuls la détermination, les convictions, le charisme et une vraie force de persuasion peuvent concrétiser en un formidable élan national.

    J'ai lu attentivement vos exigences et vos propositions.

    Leur contenu correspond au changement qu'appellent les français.

    Nous le savons tous.

    Demeure une interrogation collective : qui va répondre au "profil tant attendu par la Nation ?

    Pour être entendu, écouté et suivi, une voix doit incarner la France.

    Du reste ou en êtes vous dans cette recherche de celle ou celui qui brandira haut dans le ciel de France le drapeau de nos valeurs communes?

    La France, notre France mérite d'être passionnément et vaillamment défendue.

    Une France qui oublierait son passé….. les échecs passés serait une France sans avenir !

    La République doit impérativement retrouver la vigueur de sa jeunesse !

    Nous ne pouvons donc pas laisser notre France en l'état, entre des mains usés par une pratique trop longue de la politique. La Nation appelle de ses vœux une nouvelle France.

    L'échec ne correspond en rien à une expérience . Il n'y a d'expérience que celle qu'autorise la compétence et qui conduit à la réussite.

    Les "candidats actuels" théoriques mais bien réels ne répondent plus aux aspirations de la Nation. Cette même Nation conduite aujourd'hui par "les minorités".

    Cela ne peut plus être, le moment est venu, non seulement d'apporter l'espoir, mais de réveiller dans chaque cœur de citoyen, en chacun d'entre nous la véritable détermination seule susceptible d'inverser le cours des choses.

    J'ai écrit un essai (au fond de mon tiroir) sur l'état de notre France, la déliquescence des partis politiques victimes de leurs pratiques et de leurs divisions. De cette observation bien réelle J'apporte une réflexion globale sur les Institutions de la cinquième République, leur fonctionnement (exécutif, législatif….); sur une véritable décentralisation régionale nécessaire et urgente, simplificatrice d'un mille feuilles bien pénalisant pour notre économie; sur une réorganisation sécuritaire efficace face à la menace tant externe qu'interne; sur une éducation nationale en phase "avec son siècle"; sur une économie "retrouvée" grâce au bon sens et à la fin de cette ambiguïté que nous avons fabriqué de toutes pièces laquelle finit par nous faire croire que nous sommes nés avec des avantages sans en avoir les inconvénients……..

    Pourquoi avoir écrit cette réflexion….sans doute un brin de folie passagère alimentée en cela par une certaine connaissance de l'autorité publique à laquelle est venue s'ajouter une participation active à la création de la TPE de nos deux fils et son lot de difficultés dans sa gestion quotidienne (salariale, clientèle et la sempiternelle "complexité administrative" tant reniée par nos dirigeants de tous bords.

    L'impertinence, mon impertinence constitue certainement quelque part un affront à la chose convenue entre gens de bonnes convenances.

    Le citoyen apparaît dès lors bien démuni devant la toute puissance bien établie.

    A huit mois de l'élection présidentielle, je pense donc comme beaucoup de français que le vécu actuel et récemment vécu va se répéter……

    A, moins que ……

    une lueur d'espoir subsiste encore dans le ciel de France…..saisissons la !

    Bien cordialement !

  2. Mayaud dit :

    Patrick chotard, mettez un lien pour lire votre essai, c'est tout simple. Les fonds de tiroir ???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.