SIDA, de l'échec à l'espoir

col-sante.gif
Le regard d’une scientifique, médecin et tradipraticienne
Pr Yvette PARES
Le SIDA a progressé sans entrave depuis son émergence en 1981. Tous les plans d’action des pays occidentaux ont échoué; sa pharmacie industrielle aussi.

[photopress:sida_blog_1.jpg,thumb,pp_image]Yvette Parès partage ses réflexions et observations, connaissant à la fois la médecine occidentale et la médecine traditionnelle du Sénégal. Elle dénonce succintement les traitements qui ont été mis au point par l’industrie pharmaceutiques, leurs dérives, leur manque de fiabilité à long terme, la désinformation, le marché du médicament et le patient devenu matériel humain, les conséquences de la maladie sur la vi économique et sociale des pays les plus atteints.
Ce constat d’échec ne doit cependant pas décourager nos efforts, ils doivent changer de cyble et s’orienter à la recherche de voies neuves et hardies s’ouvrant à des thérapies véritablement efficaces. Il ne s’agit pas de vue utopique mais de possibilités qui seraient à portée de nos mains si des obstacles nombreux ne venaient y faire barrage. Des résultats prometteurs déjà obtenus sont, à ce jour, délibérément ignorés par l’Occident.
Ce chemin d’espoir serait d’ouvrir d’autres voies thérapeutiques, consistant, partout dans le monde et selon les flores locales, comme c’est déjà le cas au Sénégal, à élaborer des préparations medicamenteuses répondant aux exigences de la pandémie.
Yvette Parès, medécin, auteure de “La médecine africaine, une efficacité étonnante”, a été professeur à l’Université de Dakar pendant 32 ans. Elle a dirigé l’Hôpital traditionnel de Keur Massar depuis 1980.
978-2-913492-45-5
9,50 €
>>> Commander ce livre

Pas de réponses

  1. barou diaw dit :

    salut
    Je suis séduit par la forte conviction de MADAME YVETTE PARES sur L'efficacité de la médecine traditionnelle africaine. Elle doit être encouragée et soutenue dans son action.
    Le malade est celui qui souffre, il n'a pas le temps de choisir qui doit le sauver.
    soyez guidée par le bonheur des malades et non les propos des occidentaux qui font tout pour ternir l'image de marque de notre médecine
    merci

  2. MAUVAIS Martine dit :

    J'ai lu "La médecine africaine, une efficacité étonnante" et je suis stupéfaite et émerveillée par le savoir,la sagesse, les compétences et la pédagogie des tradipraticiens africains. Emerveillée aussi par l'oeuvre exceptionnelle accomplie par Yvette PARES, sa rigueur scientifique, son humanité, sa persévérance. J'essaie de la faire connaître à tous ceux que je peux toucher, et je souhaite vivement la faire découvrir, si ce n'est déjà fait, à un autre grand pionnier et humaniste, Pierre RABHI, qui sème, particulièrement en Afrique, les graines de l'Agro-écologie ( voir son site http://www.terre-humanisme.org )

  3. serin dit :

    Je pense qu'au lieu de chercher un antivirus pour luter contre le sida sa cerait mieu de crée une ansine ou une sorte de protéine qui ce fixe dessus et qui l'isole,ainsi le virus et ne peu plus pénétrer la cellule et donc ce multiplier,puis le virus meur "étoufé"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.