TAFTA (accord transtalantique) nous n'en voulons pas !!!

Depuis juillet 2013, l’accord libréchangiste TAFTA est négocié en dehors du cadre démocratique, par des représentants non-élus. La société civile et les citoyens sont mis à l’écart, tandis que les multinationales et autres lobbies financiers ont un accès direct aux négociations. Il est inscrit dans le mandat de négociation que l’accord vise à imposer « l’élimination, la réduction ou la prévention de politiques nationales superflues », une remise en cause flagrante de la souveraineté des peuples à établir ses propres lois et ses normes de sécurité sanitaire.

Assez de fausses promesses croissancistes : Après avoir provoqué la crise, les multinationales s’en servent comme excuse pour liquider toute forme de régulation du marché ou de protection des citoyens. Les estimations hautement spéculatives des experts annoncent une hausse de 0.06 % de croissance et la création de 500.000 emplois, mais combien seront détruits ?

Refusons que les multinationales spolient l’argent public : Dans le mandat de négociation de la Commission, il y est envisagé de créer un tribunal privé de règlement des différends entre Etats et multinationales, c’est-à-dire de reconnaitre aux entreprises étrangères le droit de porter plainte contre les Etats pour exiger des dommages et intérêts de plusieurs millions de dollars quand une politique publique s’opposera à leurs profits.

Quelques bonnes raisons de Stopper TAFTA :

Sécurité alimentaire : Nos normes, plus strictes que les normes internationales et américaines (niveaux de pesticides, OGM, boeuf aux hormones, etc.), pourraient être condamnées comme « barrières commerciales illégales »

Gaz de schiste : La fracturation hydraulique, jusqu’ici interdite en France du fait de ses dangers pour l’environnement, deviendrait un «droit» pour des sociétés pétrolières pouvant exiger des dommages et intérêts des Etats en cas de refus d’exploitation.

Eau & énergie : Ces biens seraient privatisables. Toute municipalité s’y opposant pourrait être accusée d’entrave à la liberté de commerce, idem pour l’énergie, qu’elle soit fossile, nucléaire ou renouvelable.

Services publics : TAFTA limiterait le pouvoir des Etats à organiser les services publics tels que : services à la personne, transports routiers, ferroviaires, et réduirait les principes d’accès universel et large à ces besoins essentiels au bénéfice d’une privatisation générale.

Les révélations sur l’espionnage des dirigeants européens par la NSA américaine démontrent que ces négociations sont foncièrement viciées. Dans ces conditions, il est impossible que le texte final serve l’intérêt général.

*TAFTA = TTIP = PTCI : Trans-Atlantic Free Trade Agreement / Source : Le traité transatlantique, un typhon qui menace les européens, le Monde diplomatique, novembre 2013

Rendez-vous le 24 novembre à Paris, Place Saint Michel de 14h à 17h.

L’initiative citoyenne du collectif a fait des petits, les voici, en espérant qu’il y en aura d’autres à annoncer d’ici le 24 novembre : à vous de jouer
PARIS (event) https://www.facebook.com/events/560867843959915/?ref=5
MONTPELLIER
(event) https://www.facebook.com/events/1443293599230930/
NICE (event) https://www.facebook.com/events/720165271348483/
CLERMONT FERRAND (event) https://www.facebook.com/events/247019705454661
-
ITALIA (event) https://www.facebook.com/events/568926079827807
->
SAN FRANCISCO (event) https://www.facebook.com/events/590335704335515

Nous vous proposons de relayer cette mobilisation en interpellant les décideurs internationaux et vos députés

,__o Alain UGUEN Association Cyber @cteurs

-_<, votre souris @ du pouvoir
(*)/'(*) https://www.cyberacteurs.org


COMMENT AGIR ?

sur le site: 
La cyber @ction est signable en ligne
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/tafta-voulons-pas-698.html

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *