Participez au "Printemps de l'éducation"

Vous aimerez aussi...

Pas de réponses

  1. andriot dit :

    je me sent rejointe par vos projets et je souhaite vous dire mon soutien et ma participation à votre élan pour en particulier soutenir l'éducation à la communication bienveillante tout au long de la vie et en particulier à l'école.
    Merci, Martine ! Sachez que nous sommes nombreux (17% de la population cf. l'enquête sur les créatifs culturels). YM

  2. philippe michel dit :

    ok,ça a l'air bien,mais vous etes surqu'apres avoir fait tout ce qui constitue cette liste, vous aurez encore le courage d'ecouter les reves de nos enfants? en tous cas , ça part d'une intention qui resulte des carences du systeme educatif en place et la je suis d'accord, tout est a revoir serieusement et c'est pas 4 heures de plus ou de moins dans l'emploie du temps qui fera grand chose au probleme.si on commençait par mettre des gens competents en lieu et place des comptables a qui on confie nos enfants, et surtout, si on ne s'acharnait pas tant a " lutter contre l'echec scolaire" qui fait qu'on essaye de faire d'un ane un cheval de course, dumoins certains parents, pour qui l'idee d'avoir produit un con est inenvisageable et qui sont pret a remuer ciel et terre pour contraindre ,a grand renfort de cours particuliers ,ce meme "con" a augmenter sa moyenne sans qu'ils leur viennent a l'idee qu'ils empietent sur la vie de leur progenitude avec un irrespect total dans le seul but d'un resultat…bien souvent chimerique, peut etre aurons nous moins de cheffaillons frustres qui nous em….dent la vie.
    Réponse: hum, autant je suis d'accord avec vous sur la critique des comptables qui "gèrent" notre système éducation, autant je me distancie de votre qualificatif de "con" concernant certains enfants; tout enfant a un potentiel qu'il convient de développer en le soutenant, à son écoute, et ce n'est pas ce que propose notre système éducatif… YM

  3. philippe michel dit :

    le qualificatif de "con" est precede du mot "produit, ce qui n'implique aucunement la responsabilite de l'enfant dans cet etat de fait.et evidemment je sais qu'il faut etre a son ecoute et le soutenir plutot que de lui imposer des programmes abberants decides par des technocrates mal conseilles, dont les predecesseurs s'etaient deja mal occupe de ses ascendants, a cet enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *