Une belle recension de STOP! TIRONS LES LECONS DE LA CRISE

Stop ! Tirons les leçons de la crise

Et ce n’est pas fini : la preuve par les chiffres par  Olivier Berruyer : une recension du magazine ECHANGES (des contrôleurs de gestion)

« Il y a deux manières de conquérir et d’asservir une nation, l’une par l’épée, l’autre par la dette », disait John Adams, deuxième président des États-Unis d’Amérique.

Voilà notre problème, être hyper rigoureux en plein surendettement, quand de surcroît les économies possibles sont très loin des besoins. Olivier Berruyer met le doigt sur le dilemme : se désendetter fortement pendant une crise majeure alors que cela n’a pas été possible durant les années de croissance. Il met en évidence que le taux d’investissement productif des entreprises n’a cessé de chuter entre 1960 et le début des années 2000. Cet  ouvrage est incroyablement efficace tant par la dimension historique, l’exhumation de documents peu connus et des caricatures tordantes. Des graphiques remarquables et nombreux illustrent les évolutions et tendances.

L’auteur offre aux lecteurs pour conclure une série de mesures drastiques pour remettre le système sur les rails jusqu’à esquisser des pistes de réformes politiques.

Aux grands maux les petits remèdes n’apportent rien ! Ce livre a rempli sa fonction.

Éditions Yves Michel, 220 pages, 15

Freddi Godet des Marais

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *