Le libre échangisme ne vise pas à assurer la prospérité des peuples, mais à détruire les systèmes nationaux de protection sociale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *