Campagne de vaccination contre la grippe A:les gros sous loin devant la santé publique !

Selon LE MONDE du 30 Mai 2009: “Le gouvernement français souhaite mettre en place une campagne de vaccination contre la grippe A à l’automne, “faire face au pire des scénarios : celui d’une pandémie hivernale”, pour un coût total d’un milliard d’euros, rapporte le Journal du dimanche dans son édition du samedi 30 mai. “La France prépare un plan de bataille sans précédent pour cet automne avec, à la clé, une campagne de vaccination obligatoire pour tous les Français de plus de 3 mois”, affirme le journal sans citer ses sources.L’Etat passerait une commande de cent millions de doses de vaccin contre la grippe A à trois groupes pharmaceutiques : GlaxoSmithKline, Sanofi et Novartis. Les premières doses pourraient être disponibles dans un délai de quatre à six mois, soit au milieu de l’automne, a dit le groupe Glaxo il y a deux semaines.”
Encore une fois, au mépris de la recherche des causes de cette pandémie, qui sont dans l’élevage intensif par quelques firmes transnationales comme à Vera Cruz au Mexique, au mérpris de l’avis de scientifiques indépendants (voyez www.grain.org), l’Etat français s’apprête à verser plus d’1 Milliard d’€ à ces 3 laboratoires pharmaceutiques !
Rendre obligatoire la vaccination de masse “anti”grippale est en contradiction avec toutes les textes constitutionnels, relatifs à la liberté, et implique d’autres mesures répressives (sans parler de l’absurdité scientifique…).
Ainsi, l’obligation devra être suivie d’amende et de peine prison à toute personne ou groupe qui tenterait d’informer la population et de l’inciter à ne pas se faire vacciner (vous comprenez mieux pourquoi le site de notre association ne sera plus accessible à partir du 20 septembre prochain, c’est une des raisons, vous devez aussi comprendre l’importance de ces mails, tant qu’ils sont encore possibles , et la nécessité de sauvegarder les articles du site et de faire circuler les infos sans attendre…).
Dr MR (10 ans de recherche sur les vaccins) : «  Si j’avais un enfant aujourd’hui, la dernière chose que je permettrais serait bien de le faire vacciner . Les responsables de la communication médicale, de concert avec la presse, effraient les parents à coup de scénarios catastrophes sur ce qui va arriver si leurs enfants ne se font pas vacciner. Ils laissent entendre que c’est criminel de refuser le vaccin. Cela équivaut à être de mauvais parents. C’est en étant mieux informé que l’on peut combattre cela. Ce n’est pas facile de lutter contre les autorités. Et il n’y a que vous pour décider de le faire ou pas. À chacun de choisir son camp. Le cartel médical aime ce genre de pari. Il est à peu près certain que la peur l’emportera . ».
A LIRE ABSOLUMENT (sans oublier les PDF joints) :
https://artemisia-college.org/Grippe porcine aviaire humaine mexicaine _A-00-03-01-0227-01.html
https://artemisia-college.org/Alerte contamination H5N1_suspecte-00-03-01-0223-01.html
https://artemisia-college.org/Vaccins temoignage d’un repenti-00-050-01-0225-01.html
Nous ne sommes pas dupes de ces montages médiatiques de toutes pièces, type grippe aviaire, Sras, fièvre aphteuse, hépatite B, etc. qui émanent des laboratoires pharmaceutiques, relayés par l’OMS et les médias dépendants financièrement de leur budgets publicitaires.
Mettez en perspective le nb de morts dus à cette grippe (63) et du paludisme (10 millions /an) ! La santé publique n’est qu’un alibi qui ne tient pas. La France est le seul Etat au monde si vaccinaliste, au mépris des nombreuses critiques émanant de scientifiques et médecins indépendants: nous mettons en cause les liens financiers entre ces laboratoires et les partis politiques français !
Pour l’élevage, c’est la même politique de vaccination et puçage qui a des effets négatifs sur la santé des troupeaux, mais l’Etat français oblige les éleveurs à faire vacciner leurs troupeaux, sinon il y aura interdiction de pratiquer la transhumance pour les moutons, comme l’a décrété le Préfet des Hautes-Alpes ! Une attitude toujorus plus totalitaire et répressive, alors que des méthodes naturelles existent pour assurer une bonne santé, tant des animaux que des humains…
Demandons une enquête indépendante (parlementaire laisse à désirer, car les principaux partis sont financés !) sur les liens entre ces laboratoires et le financement des partis politiques français !
Y a-t-il des journalistes courageux, du profil de Denis Robert, qui sont capables d’enquêter ? Je les publierai ! Yves MICHEL

Pas de réponses

  1. tartarat andr&eacute dit :

    bonjour
    article sur la vaccination future certainement obligatoire tres interessant , mais que faire pour déroger à cette obligation pour des lyceens à qui on ne manquera pas d'exiger d'etre vaccinés pour pouvoir suivre les cours ?
    blog tres interessant cordialement
    dede

  2. Michèle MacHe dit :

    Je ne me suis presque jamais fait vacciner depuis des dizaines d'années. Je mange sain. Je pense sain. Donc je suis saine (c'est pas comme à Paris… la Seine, que j'voulais dire !…) J'oeuvre au jardin pieds nus, presque tout le temps. Je cultive bio, même si ces satanées limaces me bouffent toutes mes jeunes salades. Je leur dis : il faut bien que vous mangiez, mais je les vire chez le voisin qui n'est jamais là !! rigolo !!
    Ma belle-mère qui a 94 ans, en pleine santé, mais en vieillesse normale, ne s'est jamais fait vacciner.Une force de la nature, montagnarde et saine.
    Vaccination obligatoire, équivaut à anihilation des défenses immunitaires et ce qui est terrible, c'est d'obliger les jeunes à le faire, sans dérogation possible (oui ou non ?). C'est odieux de penser à cela.
    Non de non, mais elle est où l'évolution des mentalités du nouveau monde ? Quelle horreur !Merci Yves pour toutes ces informations, même si on en connaît déjà une partie. Le bonheur, c'est de s'exprimer, du moment que c'est juste !
    Bisous.
    Michèle (Maison-Neuve)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.