De la créativité et de son exploitation abusive en entreprise…

Vous aimerez aussi...

Pas de réponses

  1. Daniel Maniscalco - dit :

    Un article intéressant !
    De vrais marchés pérennes sont à conquérir pour booster la créativité réelle et favoriser la création de nouveaux produits, services et entreprises, dans le respect des intérêts légitimes de chacun.
    Une formation initiale et continue sur la créativité en entreprise, dans une perspective de développement éthique et durable, mais aussi financier pour un retour en argent, en monnaie légale et complémentaire – mais aussi en ressources physiques et matérielles – de celles et ceux qui innovent et contribuent par leur créativité au développement des entreprises seraient bienvenus.
    Cela stimulerait l'économie réelle et serait un juste retour des choses et apporterait une juste rémunération en rapport avec le chiffre d'affaires et les bénéfices générés par les entreprises pour les créateurs, inventeurs, innovateurs et auteurs de concepts innovants, sans qui aucun produit et service ne peut exister.
    Cela permettrait aussi de créer de vraies richesses financières (revenus, TVA, impôts).
    Je pense donc qu'il y a une ou plusieurs pistes à explorer pour créer un véritable environnement, un véritable écosystème dyanmique, économique, financier et social.
    Qu'en pensez-vous ?

  2. michel philippe dit :

    la nature humaine de la plupart de mes congeneres ne me laisse aucunes illusions.et j'ai souvent verifie qu'on etait jamais trahi que par les siens. revoir " que les gros salaires levent le doigt". et si j'avais a choisir, je prefererais un stage d'accrobranche plutot que de prendre le risque de m'exprimer au cours d'une formation telle que celle qui vous sont commande. j'en veux pour indice revelateur de l'epoque, cette pub pour colissimo ou l'on voit un employe brinquebale au gres des caprices de la commanditaire d'un colis.je suis deja, pour ma part, dans ce que vous appelez l'effet boomerang, car j'ai compris depuis longtemps qu'il n'y a rien a attendre de vos commenditaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.