Grippe A H1N1, restrictions des libertés publiques, pensée unique des médias et de la classe au pouvoir

Vous aimerez aussi...

Pas de réponses

  1. jolivet dit :

    Devant la peur et la culpabilite les gens et les parents se precipitent dans les centres de vaccination:Mme bachelot n'a t'elle pas dit ?si vous ne vous faites pas vacciner,vous allez mourir?????de quel droit peut -on avancer de tels arguments,c'est honteux ,au nom du fric ,ils ne savent meme plus ce qu'ils racontent…mais reveillez vous tous, pensez un peu par vs meme,vous vous plaignez de ne pas être libre et vous vous ecouter tt ce que l'on vs dit…;de vrais moutons de Panurge…De Gaulle disait des français qu'ils etaient des veaux, je veux bien le croire, personne n'a le courage de s'assumer de se responsabiliser….c'est grave, quelle decheance….
    Commentaire d'Y.M.: Roselyne Bachelot a aussi dit: "inutile de rendre la vaccination obligatoire, il suffit de leur foutre la trouille !" Car connaissez-vous la différence entre un vaccin obligatoire et un vaccin "fortement recommandé" ? Le v. obligatoire rend l'Etat responsable des effets secondaires préjudiciables, alors que dans l'autre cas, ce sont les labos ! Bien que la tendance soit à rendre les labos irresponsables, comme aux USA…

  2. piller dit :

    Il est tout à fait certain que d'autres alternatives existent,
    des millions de personnes les expérimentent déjà avec succès.
    Je m'insurge contre les privilèges, et fais ici le pari que l'intelligence,
    la curiosité et l'Amour sont aussi l'apanage des plus pauvres, moins instruits, ou mal-nés.
    PUISSE CE DOCUMENT
    permettre à TOUS de choisir
    un chemin vers
    la SANTÉ,
    LA JOIE ,
    LA LIBERTÉ
    POUR NOS ENFANTS ET LA PLANÈTE
    QU'ILS NOUS PRÊTENT
    POUR QUELQUES ANNÉES SEULEMENT
    POUR NOS ENFANTS ET TOUTES LES GÉNÉRATIONS AVENIR ,
    CHOISIR LA VACCINATION NATURELLE

  3. goossens dit :

    Il y a bien longtemps que j'ai formé mes enfants à conserver l'esprit critique. Observer, réfléchir, se documenter par ses propres moyens, non pas croire mais savoir, etc..Je vous assure que cette éducation porte ses fruits. Ca demande beaucoup d'investissement personnel des parents, et ce n'est plus trop d'actualité depuis un certain temps déjà.
    Merci pour vos articles sur le vaccin H1N1 entre autres, mais aussi pour tous les autres.
    A mon niveau et bien modestement, je contribue à vous faire connaître et vous faire apprécier aussi sans doute.

  4. Vey Jocelyne dit :

    Aprés toute l'info qui a circulé sur le net la mobilisation de différentes associations, les pétitions signées , n'y ont rien changé. La peur, bien instrumentalisée par les médias, a pris le deçu!!Quel gachis!!!
    Bougeons nous! afin de garder notre libre arbitre; Non a la pensée unique et a la médecine unique. La complémentarité serait de mise dans tout ce qui est ordre nouveau:
    Kiné, Infirmier; nouvel ordre mondial!!!
    Ordre: quel mot terrifiant!!!!Choisissons plutot:AMOUR,RESPECT,TOLERANCE .

  5. huemaurice2 dit :

    Bonjour à toutes & toux,
    Je suis encore étonné de voir que l'article de Jean-Jacques Crèvecoeur sur le H1N1 n'ait pas fait plus de remous. Je ne parle pas des médias gouv.(télé/journaux/radio) mais d'Internet.
    http://blogs.myspace.com/index.cfm?fuseaction=blo
    http://www.prisonplanet.com/

  6. zorro dit :

    Il faut être prudent sur les sommes récupérées annoncées par Mme Bachelot. Si les fournisseurs sont d'accord pour revoir le marché, ils vont vouloir conserver les bénéfices prévus. L'amortissement des études et du lancement de la fabrication des médicaments qui était prévu sur 94 millions de doses est aujourd'hui sur 44 millions. Ce qui signifie un prix unitaire plus élevé des doses déjà livrées.
    Autres problèmes:
    Des entreprises ont certainement écartés des commandes pour se lancer dans la production des vaccins pour la grippe A: quel est le devenir de ces entreprises ?
    Si demain un besoin réel d'une grande quantité de médicaments est nécessaire, avec quelle prudence réagiront les laboratoires?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *